Arnaque: les impôts ne vous rembourseront pas 500 euros

Méfiance. Si vous êtes destinataires d’un mail vous informant que vous allez bénéficier d’un remboursement de 498,87 euros, afin de vous dédommager après le confinement, il s’agit d’une tentative d’hameçonnage.

Si vous avez reçu ce message et que vous avez répondu aux questions posées, faites opposition auprès de votre banque. Crédit: iStock.

Quand c’est trop beau, c’est souvent qu’il y a anguille sous roche. Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, sur Twitter, mais aussi le compte cybermalveillance.gouv.fr appellent les internautes à la plus grande vigilance. Et pour cause, en pleine période de déclaration des revenus 2019, de nombreux mails frauduleux circulent actuellement afin de faire miroiter aux contribuables un remboursement d’une partie de leur impôt. Les auteurs des mails expliquent que ce geste est une sorte de contrepartie au confinement et à ses effets négatifs sur le budget des Français. 

« L’administration fiscale ne demande jamais de coordonnées bancaires ou d’informations personnelles par courriel ou téléphone », rappelle Gérald Darmanin. De son côté, cybermalveillance.gouv.fr dénonce « une arnaque pour vous voler vos infos d’identité et bancaires »

Faire opposition

Si vous avez reçu un message de ce type et que vous avez répondu aux questions posées, faites immédiatement opposition auprès de votre banque et déposez une plainte au commissariat ou à la gendarmerie, rappelle Dossier familial. Pour gagner du temps, vous pouvez déposer une pré-plainte en ligne.

A LIRE >> Impôts: le paiement de la TVA ne sera pas repoussé

Si vous recevez un tel message, commencez par vérifier l’adresse mail. Celle des impôts se termine toujours ainsi: @dgfip.finances.gouv.fr. Au moindre doute, n’hésitez pas à contacter le centre des finances publiques dont vous dépendez. Enfin, ne cliquez pas sur les liens et signaler le message. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le site internet-signalement.gouv.fr et cliquer sur la rubrique escroquerie. Vous pouvez également téléphoner au 0 805 805 817, ouvert de 9 heures à 18 heures 30, du lundi au vendredi. Mis en place par le gouvernement, ce numéro est gratuit.

Sur le même thème

arnaque arnaques Coronavirus

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique