Se connecter S’abonner

Pensez à changer votre taux de prélèvement à la source d’impôt sur le revenu !

Pour que la modulation à la hausse ou à la baisse de votre taux de prélèvement soit effective dès janvier 2021, vous devez vous y prendre avant le 8 décembre.

Crédit d'impôt
D’après une décision du Conseil d’Etat du 30 novembre 2020, les prestations de service réalisées à l’extérieur du domicile ne sont plus éligibles au crédit d’impôt.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu vous semble idéal. En dehors de la déclaration annuelle du montant de votre revenu, vous pensez n’avoir rien à faire car c’est votre employeur ou votre caisse de retraite qui effectue la ponction fiscale en fonction du taux de prélèvement fixé par Bercy pour chaque contribuable.

Mais attention, ce système de prélèvement est plus complexe qu’il n’y paraît. Le taux déterminé par l’administration fiscale pour les prélèvements de janvier à août 2021 est déterminé sur la base des impôts et des revenus de 2019 et, pour la période allant de septembre à décembre 2021, sur celle des impôts et des revenus de 2020. Or, d’une année sur l’autre, vous pouvez connaître une importante variation de revenus ou de charges. Le taux pratiqué par les services fiscaux peut donc être trop élevé ou trop faible.

Heureusement pour vous, vous pouvez moduler pour 2021 votre taux à la baisse ou à la hausse à condition de vous y prendre avant le 8 décembre prochain. En effet, si vous procédez à l’actualisation avant cette date, votre nouveau taux sera transmis à votre employeur ou à vos caisses de retraite qui pourront l’appliquer dès la ponction effectuée fin janvier 2021. Bien entendu, vous pouvez demander la modulation plus tard, mais le nouveau taux ne sera alors effectif que fin février, voire fin mars si vous vous y prenez en janvier prochain.

Attention aux réductions et crédits d’impôts

La démarche est simple. Il faut vous rendre sur votre compte impots.gouv.fr à la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » et sélectionner la rubrique « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus ». Il vous faudra fournir une estimation de l’ensemble de vos revenus pour 2021 et valider votre nouveau taux de prélèvement.

Sachez cependant qu’une modulation à la baisse ne peut pas être utilisée pour anticiper le bénéfice de réductions ou de crédits d’impôt, comme par exemple un placement Pinel qui produirait pour la première fois son effet en 2021. De plus, votre demande de révision à la baisse n’interviendra qu’à condition qu’un écart de plus de 10 % existe entre votre nouveau prélèvement et celui pratiqué jusqu’alors. Quant à la modulation à la hausse, elle n’est soumise à aucune condition d’écart.