Se connecter S’abonner

Impôts 2021 : attention à cette case précochée dans votre déclaration !

Taux fixe ou barème progressif ? Il vous faudra choisir le bon mode lors de votre déclaration d’impôts. Explications.

Dividendes, plus-values mobilières… Depuis 2018 et la mise en place de la « flat tax », il est possible de choisir chaque année le mode d’imposition. Les contribuables peuvent opter pour un taux fixe de 30% (12,8% au titre du prélèvement forfaitaire unique (PFU) et 17,2% de prélèvements sociaux) ou le barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR). Quelle taxation est préférable pour les revenus de ses placements ? Impossible d’y répondre autrement qu’en analysant cas par cas chaque situation. En effet, tout dépend des gains de chacun et du niveau d’imposition du foyer. Mais même en y regardant de plus près, faire le bon choix est loin d’être chose aisée. Pour preuve, de nombreux épargnants y ont laissé des plumes par le passé au moment de déclarer leurs impôts.

Selon Bercy, plus de 8 millions de contribuables auraient eu intérêt à cocher la petite case correspondante, intitulée « 2OP », en 2019, mais ne l’ont pas fait. En outre, 10% d’entre eux auraient pu économiser au moins 120 euros. Si le nombre de ceux qui auraient dû en faire de même en 2020 n’est pas encore connu, le fisc est déterminé à ce que chacun soit averti de l’importance de cette option.

C’est ce qui a été fait l’an passé. En 2020, « dans la déclaration en ligne, nous informions les usagers éligibles à l’imposition au barème dans les cas où ils oubliaient de cocher la case 2OP. Ils pouvaient corriger autant de fois qu’ils revenaient sur leur déclaration en ligne », ont indiqué les services de Bercy en conférence de presse, à l’occasion du lancement de la campagne 2021 de déclaration.

Case déjà cochée par défaut sur la déclaration d’impôts

Qu’en est-il pour la déclaration 2021 des revenus 2020 ? Bonne nouvelle : l’administration maintient le dispositif. Petite nouveauté, toutefois : « Nous avons précoché la case 2OP aux usagers qui avaient opté l’an dernier, afin qu’ils n’oublient pas. Et si le dispositif ne leur est plus favorable, nous leur disons également », explique Bercy. Ainsi, les contribuables connaissent, au moment de la déclaration d’impôts, laquelle des deux options leur est la plus favorable concernant leurs revenus 2020. De quoi leur simplifier la tâche.

Dans les deux cas, les particuliers pourront retrouver cette information « sur l’écran de Résumé-Signature, à côté du montant de l’impôt », précise l’administration fiscale. A noter que ce précochage est également mis en œuvre sur les déclarations papier.