Se connecter S’abonner

Dans quelle région est-il le plus « rentable » de payer ses impôts ?

Le site Tacotax a réalisé une étude sur le niveau de services publics offert dans chaque région de France en fonction du montant d’impôt sur le revenu payé par les habitants de la région.

Impôts
Crédit: iStock.

Dans son baromètre 2021, le site Tacotax met en lumière les grandes différences de richesses qui existent entre les régions de France. Certaines, moins favorisées, bénéficient du report de richesse de régions plus riches. « Un habitant des Hauts-de-France aura ainsi un « retour sur investissement » de son impôt sur le revenu bien plus élevé qu’un contribuable de l’Ile-de-France grâce à la solidarité nationale, qui constitue un atout majeur de notre société », souligne Aldric Emié, cofondateur de Tacotax. En effet, la région des Hauts-de-France est la plus « intéressante » pour le contribuable moyen. Le montant d’impôt sur le revenu y est de 777 euros par an et par personne.

C’est le montant le plus faible parmi les régions de France Métropolitaine. « Par ailleurs, la région enregistre l’offre de services publics la plus élevée pour 1 euro d’impôt collecté », précise le baromètre. À la deuxième place des régions les plus « rentables », on retrouve la Normandie où le total d’impôt moyen par habitant est de 803 euros. Le poids des impôts est relativement faible dans la région par rapport au niveau de services publics disponibles. La Bourgogne-Franche-Comté prend ensuite la dernière marche du podium avec un total d’impôt moyen par habitant de 851 euros.

Les régions présentant la rentabilité des impôts la plus faible

Sans surprise, c’est l’Ile-de-France qui arrive dernière de ce classement présentant la rentabilité des impôts la plus faible. « La région est la plus riche du pays et ses habitants contribuent donc davantage que les autres au budget national de l’Etat avec en moyenne 2.285 euros payés par habitant et par an (bien au-dessus de la moyenne de 993 euros), et un indice de rentabilité bien en dessous des autres régions pour la fonction publique hospitalière », souligne l’étude.

À l’avant-dernière place, on retrouve la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Région économiquement dynamique, ses habitants paient en moyenne 1.217 euros d’impôt sur le revenu par an. « La région bénéficie également de la relocalisation de nombreux retraités aisés qui viennent passer leurs vieux jours au soleil. Les Provençaux sont donc en moyenne plus riches que les habitants des autres régions du pays et contribuent davantage au financement des services publics du pays », note le baromètre. Enfin, l’Auvergne-Rhône-Alpes prend la dernière marche du podium. Le total des impôts par habitant y est de 1.024 euros payés en moyenne par habitant.