Se connecter S’abonner

Impôts 2021 : qui est concerné par le rattrapage fiscal ?

Vous faites peut-être partie des contribuables qui seront prélevés ce lundi 27 septembre. Explications.

impôts
Crédit : iStock.

Ce lundi 27 septembre, certains ménages doivent être prélevés automatiquement par le fisc. La raison : ils n’ont acquitté qu’une partie de leurs impôts réellement dûs l’an dernier, soit parce que leurs revenus ont augmenté et qu’ils n’ont pas modifié leur taux de prélèvement à la source, soit parce qu’ils ont reçu une avance de crédit trop importante en janvier.

Si vous êtes concerné, le montant du prélèvement est indiqué dans votre dernier avis d’imposition. Si la somme est inférieure à 300 euros, vous serez prélevé directement sur votre compte bancaire en une seule fois ce lundi. Au-delà, vous serez prélevé par quart jusqu’en décembre : lundi 27 septembre, 25 octobre, 25 novembre et 27 décembre.

Regularisation en temps réel sur le site des impôts

Pour éviter ce genre de situation, vous pouvez déclarer dès que possible tout changement intervenu dans votre situation (naissance, divorce, hausse ou baisse de revenus…) via le service « Gérer mon prélèvement à la source » sur votre espace personnel (Impot.gouv.fr).

Au total, pour les impôts 2021, 14,8 millions de contribuables (38 %) n’ont rien à faire ; 12,7 millions ont bénéficié cet été d’un remboursement pour cause de trop-perçu fiscal par l’Etat (33,5 %) et 10,8 millions  (28,5 %) doivent régler un reliquat d’impôt. Pour ces derniers, la somme totale s’élève à 16,3 milliards d’euros.

Pour rappel, cette semaine inclut également la date limite d’adhésion au prélèvement à l’échéance pour la taxe foncière. Vous avez jusqu’au jeudi 30 septembre pour ce faire. Le prélèvement interviendra le 25 octobre.