Prélèvement à la source: vous avez jusqu’au 7 décembre pour actualiser votre taux

Les contribuables qui ont déclaré un changement de revenus pour 2019 par rapport à 2018 doivent confirmer leur taux actualisé auprès de l’administration fiscale. 

Vous avez jusqu’au samedi 7 décembre pour confirmé votre taux de prélèvement modifié en début d'année pour qu’il soit conservé en 2020. Crédit: iStock

L’échéance approche pour les contribuables ayant modulé leur taux de prélèvement à la source au début de l’année. En effet, si vos revenus ont baissé ou augmenté par rapport à 2018 et que vous l’avez signalé à l’administration fiscale, vous avez jusqu’au samedi 7 décembre pour confirmer ce taux de prélèvement à la source pour qu’il soit conservé en 2020.

Un taux appliqué jusqu’au mois d’août 2020

Au printemps, vous avez déclaré vos revenus de l’année 2018, ce qui a permis au fisc de calculer un taux de prélèvement à la source et de l’appliquer à partir de septembre. Ce taux sera appliqué jusqu’en août l’année prochaine. Il faut néanmoins prendre en compte la baisse de l’impôt sur le revenu prévue par le gouvernement qui sera mise en oeuvre dès janvier 2020.

Les contribuables ayant modifié leur taux de prélèvement à la source en déclarant une baisse ou une hausse de revenus par rapport à 2018 et qui souhaitent le conserver l’année prochaine doivent donc en ce moment confirmer ce taux auprès du fisc, comme le détaille Le Monde

A LIRE >> Particulier-employeur, attention au prélèvement à la source pour l’emploi à domicile, il entre en vigueur en janvier 2020

Rendez-vous sur impôts.gouv.fr 

Pour ce faire, il suffit de se rendre sur son compte sur impôts.gouv.fr, dans la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » puis « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus ». Vous donnerez ensuite l’estimation de vos revenus pour 2020. Dès janvier 2020, ce nouveau taux actualisé sera appliqué. Il sera transmis dès la fin de l’année 2019 à votre employeur, à Pôle emploi ou à la caisse de retraite pour être pris en compte dès le début de l’année.  

Un dispositif similaire concerne la taxe d’habitation si vous êtes concerné par la mensualisation du paiement. Pour éviter de faire une avance et d’attendre un remboursement en 2020, en cas d’exonération de cet impôt l’année prochaine, vous pouvez demander à l’administration fiscale de modifier vos mensualités.

Sur le même thème

impot Prélèvement à la source impôt

Réactions et commentaires

Sur la même thématique