Taxe d’habitation : elle sera bien supprimée pour les plus aisés, mais en plusieurs fois

La suppression de la taxe d’habitation concernera l’ensemble des contribuables. Le Premier ministre l’a confirmé ce matin, lors d’une interview à Franceinfo. Il précise également le procédé.

La suppression de la taxe d'habitation sera donc effective pour 100% des contribuables. Crédit: Gile MICHEL/SIPA

Alors que la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables est en cours, restait encore en suspens la question des 20% les plus aisés. Ce jeudi 16 mai, au micro de Franceinfo, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé que ce sera le cas aussi pour ces derniers.

Une suppression en plusieurs fois

« 80% des Français qui payaient la taxe d’habitation l’ont vu diminuer d’environ un tiers l’année dernière », a-t-il déclaré, ils la « verront diminuer d’un autre tiers cette année, puis du dernier tiers l’année prochaine, donc ça c’est en route ». Pour les 20% plus aisés, ils seront aussi concernés, mais cela « prendra un petit peu de temps : on a supprimé les 80% en trois fois, on supprimera les 20% suivants en plusieurs fois ».

« Mais l’idée, c’est clair, c’est de supprimer la taxe d’habitation et de la remplacer pour financer l’action des communes […] par une ressource stable », a-t-il aussi ajouté. Le gouvernement discutera avec les collectivités territoriales et le nouveau dispositif pour financer ces dernières figurera dans le projet de loi de finances, fin 2019.

A LIRE >>> Budget: la taxe d’habitation sera bien complètement supprimée en 2022

Quid de la redevance audiovisuelle ?

Reste la question de la redevance télé. Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a proposé fin mars de la supprimer. En effet, avec la suppression de la taxe d’habitation, « on ne saura plus comment l’adresser », avait-il souligné. « Cela coûte cher d’adresser un impôt seul qui rapporte à peu près 120 euros. »

Edouard Philippe a répondu d’une certaine manière à son ministre, ce jeudi 16 mai, en reconnaissant que « compte tenu de la suppression à terme de la taxe d’habitation, il faudra qu’on se pose la question du financement de l’audiovisuel et peut-être de la redevance ». Il complète son propos : « Mais cette question n’est pas d’actualité, on ne la pose pas aujourd’hui puisque cette taxe d’habitation continue à (être) exercée, donc l’instrument qui permet de collecter la redevance continue à exister ».

Sur le même thème

impot taxe d'habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique