Art : faut-il craquer pour des œuvres exposées à la Tefaf de Maastricht?

La Tefaf, le plus prestigieux des salons consacrés à l’art, propose à la vente des dizaines de milliers d’œuvres et d’objets de grande valeur.

Le visiteur qui se rend à la Tefaf (The European Fine Art Fair) pour la première fois a de quoi être déconcerté. Le lieu, improbable, est situé dans la zone d’activité de la ville de Maastricht aux Pays-Bas. Le bâtiment est banal, du genre grand hall d’exposition. Mais une fois les portes poussées, à lui les élégantes allées richement décorées et l’accès aux vastes stands des plus grands antiquaires et galeries de la planète pendant une bonne semaine.

Créée en 1988, la Tefaf est devenue au fil du temps le plus important salon au monde consacré à l’art. Elle couvre tous les domaines et toutes les époques, de la plus haute antiquité à l’art contemporain. Chaque année, elle attire les plus grands collectionneurs du globe, les conservateurs de musée, mais aussi les simples amateurs. Tous sont à la recherche de l’objet rare, du meuble précieux, du tableau ou du dessin d’exception, du bronze parfait ou de la porcelaine la plus fine… Pour les aider  à dénicher le « trésor », 282 exposants proposent ce qu’ils ont de plus beau.

La Tefaf et sa haute exigence de qualité

Le visiteur se promène dans une véritable caverne d’Ali Baba, où plus de 100 000 objets sont à vendre. La foire est divisée en plusieurs sections (archéologie, antiquités, tableaux anciens, arts premiers, art moderne et contemporain, dessins, design). Le collectionneur peut tout voir et se perdre dans les allées, ou se concentrer sur les secteurs qui l’intéressent. Tous les objets présentés sont soumis à un vetting impitoyable : un examen réalisé par 189  grands experts couvrant 29 spécialités.

Cette exigence de haute qualité a un corollaire. Les prix affichés sont élevés. Ils sont heureusement souvent négociables, dans des proportions variables qui, à l’approche de la fin du salon, augmentent. Dans tous les cas, l’acheteur est assuré d’avoir ce qu’il y a de mieux dans son domaine de prédilection, la signature Tefaf étant un label reconnu dans le monde entier.

Alors, faut-il craquer ? Si vous  le pouvez, oui. Vous achèterez des objets et œuvres d’art de qualité exceptionnelle. Doté d’une pièce rare et irréprochable tant dans son style, son état que son origine, vous serez assuré de pouvoir la revendre sans problème. Vous aurez ainsi conjugué investissement, plaisir et valorisation potentielle de votre patrimoine.

Informations pratiques Tefaf 2018

Tefaf, MECC Maastricht, Forum 100, du 10 au 18 mars, de 11 h à 19 h (18 h le 18 mars).

Prix d’entrée : 40 euros. Renseignements : Tefaf.com.

Sur le même thème

Tefaf

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique