Art Paris 2019 : la femme est l’avenir de l’art contemporain

Art Paris, c’est l’alter ego printanier de la Fiac. Comme cette dernière, ce salon se tient au Grand Palais et, comme la célèbre foire, il accueille des galeries du monde entier. Art Paris est seulement moins mondain, moins « peoplesque ». Les visiteurs sont peu préoccupés par les looks branchés croisés dans les allées et les personnalités qui tentent de se faire remarquer. Ils sont, pour la plupart, passionnés d’art moderne et contemporain et s’intéressent aux œuvres et à leurs auteurs.

Veronica Botticelli, Lontano da Roma, 2019, Galerie Anna Marra

C’est donc avec sérénité, loin de l’atmosphère survoltée de la Fiac, qu’on peut s’attarder, prendre le temps de contempler, échanger avec les artistes et les galeristes. Ces derniers sont 150 cette année et viennent de 20 pays avec pour la première fois cette année des représentants de la Bulgarie, du Cameroun et du Pérou.

La qualité est souvent présente, de même que la diversité des styles et des écoles.

Leonor Fini, Dans la tour, 1952, Weinstein Gallery/Minsky galerie
Ulla von Brandenburg, Michel I, 2018, Art Concept

60 artistes d’Amérique Latine pour cette édition

Pour cette année Art Paris se propose d’explorer les arts de l’Amérique Latine et dans une vingtaine de galeries, on pourra découvrir 60 artistes argentins, brésiliens, chiliens, colombiens, cubains, mexicains, péruviens et vénézuéliens.

Marion Boehm, El Bachir, 2019, Artco Gallery
Nathalie Daoust, Portrait 1 from The China dolls series 2010, Ilex Gallery

Une place toute particulière est réservée aux artistes femmes. L’association Aware (archives of women artistes, research and exhibitions) présente ainsi 25 projets choisis parmi les propositions des galeries participantes. Il faut également prendre le temps de passer d’un stand à un autre pour découvrir l’immense et foisonnante créativité féminine. En un mot, la femme est l’avenir de l’art contemporain. Pour vous en convaincre, regardez notre sélection puis rendez-vous au Grand Palais .

Valérie Belin, Sterling Siver Jug 2018, Galerie Nathalie Obadia
Nikoleta Sekulovic, Matheim 2018, Rebecca Hossack Art Gallery

Art Paris, Grand Palais, avenue Winston Churchill, 75 008 Paris, du 4 au 7 avril. Prix d’entrée :27 euros. Forfait entrée +catalogue : 45 euros

Robin Massonnaud

Partager
Publié par
Robin Massonnaud
Mots-clés : Robin des arts

Articles récents

Le tribunal de Lille annule une procédure pour escroquerie rassemblant 838 victimes

La procédure visant notamment la société spécialisée dans les énergies renouvelables Vitaleco a été annulée au motif que l’enquête a…

12/12/2019 20:00

La BCE maintient ses taux, premier grand oral pour Lagarde

Comme attendu, les mesures de soutien à la conjoncture annoncées en septembre ont été maintenues à l'identique.

12/12/2019 18:51

Retraites/âge pivot: « il y a de la place pour la négociation », estime Le Maire

En dévoilant son projet de réforme des retraites mercredi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le gouvernement souhaitait…

12/12/2019 17:53

Retraites: La CFDT voit rouge ? Le gouvernement change de ton

Plusieurs ministres et ténors de la majorité sont montés au front ce matin pour faire les yeux doux à la…

12/12/2019 16:40

Calendrier retraite : à quelle date allez-vous basculer dans le nouveau système?

La mise en place de la réforme des retraites telle que voulue par le gouvernement va s’étaler sur deux décennies,…

12/12/2019 16:30

Une cloche chinoise en vente à Drouot pourrait atteindre un prix record

Provenant d’un carillon utilisé à la cour sous le règne de Kangxi, une cloche en bronze ciselé devrait susciter la…

12/12/2019 15:04