Bataille d’enchères en vue pour les putti de la collection Schickler-Pourtalès

Deux superbes angelots sculptés au XVIe siècle par Hans Daucher, grand sculpteur de la Renaissance allemande, seront mis en vente demain chez Sotheby’s. Ils ont leur place dans un grand musée.

Paire de putti , Hans Daucher, pierre calcaire, Augsbourg, Allemagne du Sud, vers 1525-1530. Estimation : 1 à 1,5 million d’euros. Copyrignt : Sotheby’s Art Digital Studio.

Dans l’imaginaire chrétien, les putti, ces petits anges aux formes potelées placés sur les monuments funéraires et chapelles privées ont pour fonction  d’illustrer les vertus des personnes qu’ils abritent ou illustrent. Jeudi, chez Sotheby’s une exceptionnelle paire de putti provenant de la chapelle de la famille Fugger, une puissante dynastie de marchands et banquiers allemands, devrait provoquer une belle bataille d’enchères.

Ils sont l’œuvre d’Hans Daucher (1486-1538), un illustre sculpteur de la Renaissance en Allemagne du Sud. Il est connu pour avoir réalisé les portraits-médailles d’hommes célèbres de son temps mais également pour ses reliefs de petits formats en pierre calcaire de Solnhofen.

Les deux putti de la chapelle Fugger d’Augsbourg appartiennent à cette catégorie. Six putti similaires, dont l’un est une copie, sont aujourd’hui en dépôt au musée d’Augsbourg.

Un travail de sculpture remarquable

L’un des deux putti qui appartenaient à la collection Schikler-Pourtalès est coiffé d’un casque richement orné et habillé d’une tunique de brocart vénitien. Cet aspect guerrier est compensé par son visage poupin et pensif et sa petite main posée sur ses lèvres. L’autre putto, aux cheveux finement ondulés, coiffés d’une couronne de fleurs, porte une tunique à l’ancienne. Il semble soucieux comme un enfant qu’on vient de contrarier. Tous les deux sont appuyés sur une sphère. Le travail du sculpteur est remarquable. Il alterne surfaces lisses et polies  avec d’autres, comme les ailes et les cheveux de nos putti, dessinés et ciselés à la perfection.

Ces deux sculptures exceptionnelles illustrent l’originalité et le brio de la sculpture allemande du XVIe siècle influencée par la Renaissance allemande. Nous deux putti sont estimés 1 à 1,5 million d’euros.

Collection Schickler-Pourtalès, Sotheby’s Paris le 16 mai.

Sur le même thème

Robin des arts Ventes aux enchères Ventes Sotheby's

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique