Les meubles poétiques de Claude Lalanne en vente chez Christie’s

Deux tables aux singes et une lanterne aux papillons, caractéristiques du mobilier animalier de la créatrice récemment disparue, devraient soulever l’enthousiasme des acheteurs.

Claude et François-Xavier Lalanne étaient et demeurent, parmi les grands designers français. Crédit: Christie's

Claude et François-Xavier Lalanne étaient et demeurent, parmi les grands designers français, les plus originaux et les plus touchants. Leur créativité foisonnante était au service d’un imaginaire poétique et se concrétisait par des sculptures d’animaux dignes des contes de fée et d’Alice au pays des merveilles.

Ce sont leurs meubles et objets de décoration qui enthousiasmèrent de grands collectionneurs comme Yves Saint Laurent et Pierre Bergé et leur indéfectible soutien a contribué à faire connaître dans le monde entier ce couple soudé et discret. Yves Saint Laurent disait, à propos de Claude « Ce qui me touche en elle, c’est d’avoir su réunir dans la même exigence l’artisanat et la poésie. Ses belles mains de sculpteur semblent écarter les brumes du mystère pour atteindre les rivages de l’art. »

François-Xavier Lalanne nous a quitté il y a maintenant onze ans. Claude l’a rejoint le 10 avril dernier. Ses créations sont extraordinaires : miroirs feuillagés, lampes aux oiseaux, miroirs aux feuilles de gingko, meubles animaliers, lapins à la collerette ou au chou, souris mutines, tout est délicat et doux à l’exception d’un fauteuil crocodile agressif et pour tout dire inhabituellement bling bling.

Singes et papillons

Le 21 mai Christie’s Paris propose deux pièces de cet artiste. Le premier lot, réalisé avec son mari, est une paire de table « singe aux nénuphars » en bronze doré. Les petits animaux ont un sourire ironique et s’abritent sous un tapis de nénuphars. Cherchent-ils à se protéger de la pluie ou du soleil, on ne le sait. Les regarder apporte immédiatement un souffle de bonne humeur et de bonheur. Ces deux tables sont évaluées 400 000 à 600 000 euros.

Le deuxième lot est une grande lanterne, en bronze doré et cuivre galvanisé. A la différence des tables, produites à plusieurs exemplaires, c’est une pièce unique. Dans un lassis de branchages, de jolis papillons aux ailes déployées se chauffent à la lumière. Cette œuvre à la beauté intemporelle est estimée 120 000 à 180 000 euros.

Claude Lalanne (1925-2019), Lanterne aux papillons, pièce unique,2000, bronze doré et cuivre galvanisé. Estimation : 120 000 à 180 000 euros. Crédit : Christie’s Images Limited

Vente Design, Christie’s Paris, le mardi 21 mai à 18h, exposition les 16,17, 18, 20 et 21 mai , 9 avenue Matignon, 75008 Paris ; www.christies.com

Sur le même thème

Robin des arts Ventes aux enchères

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique