A la chasse au trésor aux Puces de Paris Saint-Ouen

Le marché aux Puces de Paris Saint-Ouen est un lieu unique qui accueille chaque année plus de 5 millions de visiteurs. Tous ne sont pas des chineurs invétérés, beaucoup d’entre eux se comportant en touristes découvrant une ambiance extraordinaire, « so exquisitely french » comme le disent souvent les Américains parmi lesquels nombre de grands décorateurs à la recherche de belles pièces qui viendront orner les villas des Hamptons, de Palm Beach ou les penthouses de Manhattan.

Copyright. Déborah Lalaudière

Du 19 septembre au soir au lundi 23 compris, les douze marchés de cet immense espace de sept hectares abritant 1 100 antiquaires et brocanteurs, les puciers comme on les appelle, vous invitent à une chasse au trésor. L’événement baptisé « Puces mon Trésor » se veut joyeux et ludique. C’est pourquoi, la scénographie est confiée au designer le plus imaginatif et espiègle qui soit, Vincent Darré.

Vincent Darré au marché Vernaison. Copyright. Déborah Lalaudière

Il est vrai que notre décorateur est un fidèle habitué des Puces, un chineur passionné à l’œil aguerri. Il en connait par cœur les coins et recoins, capable de vous indiquer où trouver un spécialiste des bijoux griffés des années 60 ou un marchand de mobilier de jardin en rotin. Il a créé dix décors implantés en divers endroits tous conçus comme des pochettes surprises.

Une offre qui donne le tournis

Dans une ambiance festive, vous parcourrez les différents marchés et vous aurez fort à faire car l’offre est gigantesque. Des vêtements vintage en passant par les bronzes Art déco, le mobilier des années 50 ou Napoléon III, les petits objets de vitrine, les vinyles des stars de la chanson des années 80, le tapisseries d’Aubusson des années 50, les tapis orientaux, les vieux appareils photos, les services de table en céramique de Creil, les livres et jouets anciens, les verreries Art nouveau… il y a de quoi avoir le tournis et les ambiances changent d’un stand à l’autre.

Copyright. Déborah Lalaudière

L’éclectisme règne en maître car les puciers, qu’ils occupent de tous petits stands ou d’immenses espaces, sont presque toujours des spécialistes incontestés dans les domaines qu’ils suivent.

Copyright. Déborah Lalaudière

Laissez-vous tenter et surtout n’hésitez pas à discuter les prix, la négociation étant une tradition bien établie. Enfin n’oubliez pas que pour votre trésor, les Puces abritent de nombreux artisans- restaurateurs et des entreprises de transport prendront soin de vous le livrer dans les meilleures conditions.

Copyright. Déborah Lalaudière

« Puces mon Trésor », marché aux Puces de Paris/Saint-Ouen du 19 septembre à partir de 19h au 23 septembre jusqu’à 17h. Accès gratuit.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : Robin des arts

Articles récents

SCPI en démembrement : valoriser ses placements sans la fiscalité ?

La pandémie en cours n’a pas freiné les ardeurs des Français vis-à-vis de la pierre-papier. En témoignent notamment les chiffres…

03/07/2020 18:48

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

03/07/2020 18:35

Le CAC 40 clôt en léger repli une semaine positive

La Bourse de Paris a repris son souffle après son bond de la veille. Le CAC 40 a cédé 0,84%…

03/07/2020 18:30

Solocal (ex-Pages Jaunes) recapitalisé massivement par ses principaux créanciers

L’éditeur des Pages jaunes a trouvé un accord de refinancement avec ses principaux créanciers qui s’appuie sur une augmentation de…

03/07/2020 16:21

SCPI : que doit-on attendre d’un gérant ?

Sur quels critères juge-t-on un gérant ? Comment choisir une SCPI ? Détails

03/07/2020 15:51

Plus de 750 millions d’euros ont été désinvestis du charbon par les assureurs en 2019

La place financière de Paris dresse un premier bilan de la finance verte et durable, un an après avoir pris…

03/07/2020 15:44