L’apothéose du génie : à la rencontre des expositions universelles du XIXe siècle

L’exposition est exceptionnelle, unique en son genre. Elle présente la collection des deux fondateurs de la galerie Neuse, à Brême en Allemagne. Pendant 35 ans, Volker Wurster et Achim Neuse ont accumulé des trésors réalisés dans la deuxième moitié du XIXe siècle pour ou dans le sillage des Expositions Universelles. C’est la première fois qu’elle est révélée au public. Et c’est Paris qui l’accueille dans les murs de la galerie Aveline, proche du Palais de l’Elysée.

Vue de l’exposition. Crédit : Aveline / Neuse

Pour servir d’écrin à 200 objets magnifiques, nos deux antiquaires ont confié la scénographie au décorateur François-Joseph Graf. Le résultat est époustouflant. Le visiteur pénètre dans un espace viscontien, une réinterprétation du château néo-gothique de Neuschwanstein, construit par le roi Louis II de Bavière.

Le décor met en valeur toutes les pièces présentées d’une beauté et d’une richesse extraordinaire. Elles reflètent ce goût et cette fascination de l’éclectisme en vogue dans la deuxième moitié du XIXe siècle. C’est l’époque du néo-gothique, du néo-renaissance, du néo-antique, du néo-baroque et même du néo-égyptien.

Vue de l’exposition. Crédit : Galerie Aveline / Neuse

Les artisans et artistes font alors preuve d’une ingéniosité virtuose, d’une imagination débordante dans les moindres objets du plus petit, comme ce bol miniature en niello (technique de décoration noire sur argent) au plus grand, un cabinet de Ferdinand Barbedienne de 3,5m en ébène et bronze argenté présenté à l’Exposition Universelle de Londres en 1862.

L’exposition titre son nom d’un centre de table « L’Apothéose du Génie » d’Eugenio Bellosio (1847-1927), un sculpteur italien qui trouvait son inspiration dans les œuvres maniéristes du florentin Benvenuto Cellini (1500-1571). Présentée à l’exposition universelle de 1900, c’est une étourdissante pièce d’orfèvrerie de plus de deux mètres de haut mêlant argent, bronze doré, vermeil et émail.

Vue de l’exposition. Crédit : Galerie Aveline / Neuse

L’œil passe de merveilles en merveilles : d’un cabinet en ébène, ivoire et pierres précieuses signé Jackson et Graham présenté dans trois expositions universelles à un vase en cuivre et bronze de Christofle sur un dessin d’Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) pour suivre par un bouclier d’apparat hongrois présenté en 1896 à Budapest pour l’exposition « Les 1000 ans de la Hongrie » ou un immense plat ornemental  sur le thème « Vénus et les arts de musique, de l’architecture, de la rhétorique et de la géométrie » en argent, ivoire, lapis lazuli…

Il faut aussi s’arrêter sur les coupes et cornes à boire en bronze et cristal de roche, sur les hanaps en ivoire et les vases, bouteilles et gourdes en verre émaillé sans oublier une rapière d’apparat de Louis II de Bavière en acier, argent, émail et pierres précieuses d’une fabuleuse finesse.

Vue de l’exposition. Crédit : Aveline / Neuse

Il serait dommage en ce week-end des journées du patrimoine de manquer une telle exposition qui vous donnera l’impression d’entrer dans un cabinet de curiosités digne de Rodolphe II de Habsbourg (1552-1612). Elle est digne des plus grands musées.

Si le cœur vous en dit, et si vos moyens vous le permettent, vous pourrez repartir avec l’un de ces trésors. Tout est à vendre. Les prix commencent autour de 5 000 à 6 000 euros et atteignent pour les pièces les plus spectaculaires plusieurs centaines de milliers d’euros ou plusieurs millions d’euros.

Galerie Aveline, « L’apothéose du génie », jusqu’au 28 septembre, 94 rue du Faubourg-saint-Honoré, 75 008 paris, www.aveline.com, www.galerieneuse.de

Robin Massonnaud

Partager
Publié par
Robin Massonnaud
Mots-clés : Robin des arts

Articles récents

SCPI en démembrement : valoriser ses placements sans la fiscalité ?

La pandémie en cours n’a pas freiné les ardeurs des Français vis-à-vis de la pierre-papier. En témoignent notamment les chiffres…

03/07/2020 18:48

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

03/07/2020 18:35

Le CAC 40 clôt en léger repli une semaine positive

La Bourse de Paris a repris son souffle après son bond de la veille. Le CAC 40 a cédé 0,84%…

03/07/2020 18:30

Solocal (ex-Pages Jaunes) recapitalisé massivement par ses principaux créanciers

L’éditeur des Pages jaunes a trouvé un accord de refinancement avec ses principaux créanciers qui s’appuie sur une augmentation de…

03/07/2020 16:21

SCPI : que doit-on attendre d’un gérant ?

Sur quels critères juge-t-on un gérant ? Comment choisir une SCPI ? Détails

03/07/2020 15:51

Plus de 750 millions d’euros ont été désinvestis du charbon par les assureurs en 2019

La place financière de Paris dresse un premier bilan de la finance verte et durable, un an après avoir pris…

03/07/2020 15:44