Mauvais samedi pour Tintin aux enchères chez Artcurial, et franc succès pour « Caroline aux sports d’hiver »

Une planche de Tintin qui était le point d’orgue de la vente aux enchères dédiée à la bande dessinée chez Artcurial n’aura pas trouvé preneur. Enki Bilal ou encore la jeune héroïne enfantine Caroline ont pour leur part trouvé leur public. 

Une planche du "Vaisseau de pierre" d'Enki Bilal aura été la vente record de la journée en partant à 117.000 euros. Mario FOURMY/SIPA

Une planche de « l’Etoile mystérieuse », qui devait être le clou de d’une vente de bandes dessinées samedi chez Artcurial n’a pas trouvé preneur, tandis qu’une planche du « Vaisseau de pierre » d’Enki Bilal obtenait le record du jour à 117.000 euros (frais compris), a annoncé la maison de ventes.
Dirigée par le commissaire priseur François Tajan devant une salle comble, la vacation a totalisé 1.189.640 euros. De façon surprenante, la planche d’Hergé montrant le dialogue surréaliste de Tintin avec le professeur Calys lui annonçant qu’une étoile filante se dirige vers la terre (estimation entre 150.000 et 200.000 euros) n’a pas été acquise.

Une lithographie signée par Hergé et des astronautes américains

En revanche, une lithographie extraite d' »On a marché sur la lune », signée par Hergé et des astronautes américains, a triplé son estimation à 33.800 euros. Buzz Aldrin de la mission Appolo 11, deuxième homme à avoir foulé la lune après Neil Amstrong, accorde au petit reporter la préséance: « First moonwalkers after Tintin » (« premiers marcheurs sur la lune après Tintin »). Allan Bean, d’Appolo 12, ironise en témoignant qu’il « n’est pas sûr d’avoir trouvé les traces de pas de Tintin ». Toujours dans l’univers du petit reporter, une sculpture en bronze représentant Tintin et Milou, réalisée en 1975 par Nat Neujean, a atteint 84.500 euros.

Chez d’autres auteurs, un ensemble de 18 planches de l’Italien Hugo Pratt a réalisé 70.200 euros. La collection de dessins originaux illustrant les aventures de la jeune héroïne enfantine Caroline de Pierre Probst a réalisé de belles enchères: « Caroline aux sports d’hiver » 14.300 euros et « Caroline en Europe », 13.700 euros, triplant toutes deux leur estimation.

En début de semaine, chez Christie’s à Paris, une planche d’Hergé, tirée du « Sceptre d’Ottokar » (1938), avait été adjugée pour 394.000 euros (frais compris). Mais d’autres œuvres d’Hergé n’avaient pas rencontré le même succès. Un dessin inspiré du « Secret de la Licorne » pour illustrer un puzzle n’avait pas trouvé preneur. De même une des 25 « cartes neige » représentant Tintin et Milou en plein accident de luge.

Sur le même thème

Ventes Artcurial Ventes aux enchères Ventes Christie's Ventes Sotheby's

Réactions et commentaires

Sur la même thématique