Un tableau de Nicolas Poussin en vente à Londres chez Sotheby’s

Le 4 décembre, Sotheby’s Londres propose un très beau « Baptême du Christ » d’un des plus grands artistes français du XVIIe siècle. Une œuvre rare à l’estimation raisonnable.

L’œuvre de POussin mise aux enchères chez Sotheby's est belle, d’une grande simplicité dans sa composition. Crédit: iStock.

Dans les salles de ventes, les œuvres de Nicolas Poussin sont rares. Le plus grand représentant du classicisme français n’est, il est vrai, pas très « tendance » et les propriétaires hésitent à se séparer des tableaux qu’ils possèdent souvent depuis très longtemps de peur de les brader. C’est pourquoi la vente le 4 décembre prochain à Londres d’un petit panneau en bois de cyprès représentant « Le baptême du Christ » est un événement.

Comme le souligne Pierre Rosenberg, grand spécialiste de Poussin, l’œuvre est parfaitement documentée. Il s’agit d’une commande fait en mai 1645 par Jean Fréart de Chambray (1604-1674) et livrée trois ans plus tard en septembre 1648. C’est le commanditaire qui a souhaité que le tableau soit peint sur un petit panneau de bois (30,5 x22,8 cm), un support et une dimension inhabituels chez Poussin.

Plusieurs lettres attestent des difficultés rencontrées par Poussin peu habitué à ce format et débordé par d’autres commandes notamment une série de toiles des « Sept Sacrements » aujourd’hui à la national Gallery of Scotland à Edimbourg. C’est donc seulement en mars 1648 qu’il commence le tableau comme l’atteste un courrier envoyé au frère du commanditaire et le livre en septembre en invoquant sa mauvaise vue et une légère rigidité dans ses mains pour justifier les délais. Heureusement, le résultat plait à Jean Fréart de Chambray, Poussin le remerciant « pour l’estime qu’il a accordé à son petit travail ».

Nicolas Poussin (1594-1665), Le Baptême du Christ, 1648. Estimation : 1,5 à 2 millions de livres. Copyright : Sotheby’s
Nicolas Poussin (1594-1665), Le Baptême du Christ, 1648. Estimation : 1,5 à 2 millions de livres. Copyright : Sotheby’s

L’œuvre est belle, d’une grande simplicité dans sa composition. Le Christ est nu dans le Jourdain, le visage penché, concentré et recueilli. Saint Jean Baptiste s’apprête à le baptiser mais son regard est tourné vers le ciel où Dieu apparaît en ce moment crucial de la vie du Christ. Le ciel bleu, la blancheur immaculée du vêtement de Dieu, une toge rouge au pied du Christ donnent au tableau un équilibre parfait et une luminosité presque divine. La chair éburnéenne du Christ lui confère une fragilité humaine poignante comme s’il craignait ce moment et l’attendait impatiemment. Ce tableau de dévotion est d’une rare douceur et invite à la réflexion.

Il est estimé 1,5 à 2 millions de livres soit environ 1,74 à 2,32 millions d’euros. Ce qui parait modeste si on compare cette estimation aux prix fois des artistes modernes et contemporains.

Old master Evening sale, Sotheby’s Londres, 4 décembre à 20 h, exposition du 29 novembre au 4 décembre. Plus d’informations sur Sothebys.com

Sur le même thème

Robin des arts

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique