Loiret: 50 000 euros minimum pour vous offrir un trésor gaulois

En 2012, un trésor a été découvert sur le champ d’un couple d’agriculteurs. Il est mis aux enchères le 4 mai prochain.

Le trésor est composé de soixante-cinq éléments en alliage de cuivre, en fer et en plomb.

La découverte remonte au 19 février 2012. A cette date, un homme découvre dans le champ d’un couple d’agriculteurs du Loiret un trésor enfoui sous 30 cm de terre. Il s’agit de parures de bijoux et d’armes datant du VIème siècle avant Jésus-Christ rappelle France 3 Centre-Val de Loire. Sept ans plus tard, le trésor sera vendu aux enchères le 4 mai au château de Meung-sur-Loire.

« Nous sommes en présence d’un dépôt du premier âge de fer. Il est composé d’éléments de parures, colliers, bracelets et de quelques armes, en alliage cuivre, fer et plomb », détaille le commissaire-priseur Aymeric Rouillac responsable de la vente, cité par France 3. Suite à la découverte, une étude avait débouché en 2015 sur la rédaction d’un rapport de 200 pages. Le trésor est composé de soixante-cinq éléments en alliage de cuivre, en fer et en plomb. Il y a également trois armes et des fragments de vaisselle.

Que faisait-il là ? Pour justifier sa présence, deux théories. Soit une récupération ultérieure devait intervenir soit un atelier de production était situé à proximité.

Un objet convoité

Pour le moment, la mise à prix est fixée à 50 000 euros. Le trésor faisant l’objet de nombreuses convoitises, son prix pourrait rapidement s’envoler. « Des étrangers ont déjà fait savoir qu’ils étaient intéressés mais du fait de son classement Trésor national par la République française, il ne pourra pas quitter la France pendant trois ans pour permettre aux musées français d’en faire l’acquisition au prix du marché. Prix qui sera connu lors des enchères », explique le commissaire-priseur de la vente.

En effet, cette découverte avait été classée trésor national par le ministère de la Culture en avril 2016. Cité par de nombreux médias, Aymeric Rouillac explique que la loi a changé depuis 2016. Depuis cette date, un trésor découvert dans un champ appartient automatiquement à l’Etat. Il s’agit certainement de l’un des derniers trésors archéologiques français mis en vente.

Sur le même thème

Enchères Vente aux enchères

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique