Se connecter S’abonner

L’Apec reconduit son « Objectif Premier Emploi » jusqu’à l’été 2022

L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a reconduit jusqu’à l’été 2022 son dispositif Objectif Premier Emploi « en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés », dans le cadre du plan gouvernemental « un jeune, une solution », a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Les jeunes ont de plus en plus de mal à trouver un emploi.
Crédit: iStock.

De septembre 2020 à l’été 2021, l’Apec avait « accompagné 50.000 jeunes diplômés » grâce à son dispositif Objectif Premier Emploi. L’association souhaite le reconduire jusqu’à l’été 2022. Elle veut désormais s’adresser, selon des modalités similaires, à « 40.000 jeunes ». Il s’agira de jeunes « de l’enseignement supérieur dans leur recherche d’un emploi, stage ou alternance, entre la rentrée 2021 et l’été 2022 », a précisé l’Apec. Selon l’association, « malgré une reprise des recrutements et un volume d’offres d’emploi qui retrouve son niveau d’avant-crise » sanitaire, « la situation reste préoccupante pour un certain nombre de jeunes » diplômés. 

« Effet d’embouteillage », constate l’Apec

« Nous constatons malheureusement un ‘effet d’embouteillage’. Les jeunes diplômés des promotions 2020, voire 2019 n’ont pas encore tous trouvé un emploi » et « ils vont être rejoints par ceux de la promotion 2021 qui arrivent sur le marché du travail », souligne le directeur général de l’Apec, Gilles Gateau, cité dans le communiqué. Le dispositif Objectif Premier Emploi offre aux jeunes diplômés des « services et conseils personnalisés, lors de rendez-vous individuels, en face à face ou à distance », rappelle l’Apec, qui propose aussi des ateliers collectifs.

L’association a par ailleurs signé lundi avec l’État un « nouveau mandat de service public », portant sur la période 2022-2026, « en complémentarité avec le service public de l’emploi ». La ministre du travail, Élisabeth Borne, citée dans estime : « Le modèle de l’Apec a démontré toute son utilité, et en particulier dans la crise. C’est le cas du programme Objectif Premier Emploi qui a permis à de nombreux jeunes d’être épaulés dans leurs recherches d’emploi ».