Nos quatre Grands Prix  distinguent les SCPI de rendement à capital fixe de celles à capital variable, ainsi que les SCPI de bureaux de celles de commerces. Pour la deuxième année consécutive, nous avons également tenu à mettre en avant les produits dotés de moins de quatre ans d’exercice en attribuant une mention spéciale « Junior » à la plus performante de ces jeunes pousses.

Pour adjuger nos quatre Grands Prix, nous avons utilisé douze critères qui nous ont permis d’établir une note financière sur 12 points et une note technique sur 8 points. Concernant la première, nous nous sommes concentrés sur la performance globale de chaque SCPI au travers de son taux de rentabilité interne (TRI) sur cinq ans ou trois ans dans le cadre de la mention Junior (4 points).

Nous avons aussi accordé une grande attention à la question du dividende (évolution globale appréciée sur 4 points, régularité sur 2 points, nature sur 1 point) et de l’actif net réévalué par rapport au prix de la part (1 point). Pour ce qui est de la note technique, nous avons étudié les frais de gestion (1 point), l’éligibilité du produit à l’assurance vie (1 point) et les éléments de sécurisation des revenus comme le taux d’occupation financier, les provisions pour réparation, le report à nouveau ou encore la capitalisation (6 points).

Fructirégions Europe, une SCPI à la distribution prudente et régulière (SCPI à capital fixe de bureaux)

Née en 1995 de la fusion de quatre SCPI du Groupe Banque Populaire, Fructirégions Europe est constituée majoritairement de bureaux et de locaux d’activité situés pour 82 % en province plus particulièrement dans les huit à dix plus grosses métropoles régionales (Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Strasbourg, Rennes…) et pour 18 % en Ile-de- France. Son patrimoine, d’une superficie supérieur à 106 000 mètres carrés à la fin de décembre 2017, se compose de 63 immeubles (ou parties d’immeubles) avec 173 baux.

Dividendes en légère hausse. Au sein de notre palmarès 2018, elle s’est distinguée grâce à ses dividendes quasi stables depuis cinq ans (jamais moins de 10,20 euros), voire en légère augmentation depuis maintenant deux ans. Cette régularité dans les montants versés chaque année aux quelque 5 000 porteurs de parts s’est accompagnée d’une politique de distribution prudente, avec un résultat accordé inférieur à celui qui aurait pu être attribué (12,32 euros contre 9,85 euros) et un montant de report à nouveau parmi les plus élevés de notre classement (2,27 % de l’actif net réévalué). Cette SCPI affiche également un taux de rentabilité interne de 4,84 % sur cinq ans et de 4,71 % sur dix ans.

Elle bénéficie d’un très bon taux d’occupation financier, de plus de 90 %, en hausse depuis trois ans (88,10 % en 2015, 89,36 % en 2016 et 90,56 % en 2017). Quant à ses frais d’entrée, ils restent raisonnables par rapport à ceux de ses challengers. A noter : pour pallier une situation de surinvestissement de 17 millions d’euros au premier trimestre 2017, Fructirégions Europe a procédé à une augmentation de capital de 32 millions d’euros, clotûrée début 2018.

Prix de la part : 230 € Gestionnaire : AEW Ciloger Date de création : 1995

 

Actipierre 1, un patrimoine qui se valorise (SCPI à capital fixe de commerces)

Pour la deuxième année consécutive, Actipierre 1 se classe en tête de notre palmarès des SCPI à capital fixe de commerces. Avec ses 71 immeubles exclusivement situés à Paris et en Ile-de-France (respectivement 71 % et 29 % de son patrimoine), cette SCPI se caractérise par un taux de rentabilité interne de 3,62 % sur cinq ans et, surtout, un taux d’occupation financier qui, même en légère baisse par rapport à 2016, conserve un niveau canon (96,99 %).

Distribution stable. En matière de politique de distribution, la SCPI affiche une très grande stabilité sur les cinq dernières années avec, pour 2017, un dividende de 29,50 euros (soit le même montant qu’en 2016) versé à ses 2 631 associés. Les objectifs pour 2018 tablent d’ailleurs sur un maintien des niveaux courants de distribution trimestrielle. Autre indicateur qui a joué en faveur de cette SCPI : la valorisation de ses actifs continue à augmenter.

Dans un contexte économique qui reste favorable au marché des commerces, le patrimoine d’Actipierre 1, dotée d’une capitalisation de 90 millions d’euros, a été revalorisé en 2017 de 4,45 %, selon les expertises immobilières réalisées en fi n d’année dernière (à 93,9 millions d’euros). Quant au prix des parts sur le marché secondaire, il a progressé de 1,61 % en un an. Petit bémol : Actipierre 1 présente un surinvestissement de 4,5 millions d’euros, l’assemblée générale de juin 2017 ayant autorisé la société de gestion à utiliser des facilités de caisse dans la limite de 6 millions d’euros en fonction des capacités de remboursement de la SCPI. Celle-ci doit donc collecter davantage pour équilibrer ses comptes.

Prix de la part : 590 € Gestionnaire : AEW Ciloger Date de création : 1981

 

Eurofoncière 2, des provisions rassurantes (SCPI à capital variable de bureaux)

 

Avec sa capitalisation de 211 millions d’euros au 31 décembre 2017, cette SCPI vieille de trente-six ans gère un patrimoine d’une centaine d’immeubles (soit une surface de 82 636 mètres carrés) composé pour 73 % de bureaux et pour près de 4 % d’entrepôts. Elle a enregistré en 2017 une collecte nette de plus de 15 millions d’euros. Cette somme, ajoutée à d’autres capitaux en réserve, lui a permis de procéder à quatre nouvelles acquisitions pour un montant total de 25 millions d’euros. Dont un immeuble sur plan (Vefa) à Levallois-Perret et un autre à Francfort.

Cap sur l’Europe. Après avoir pendant longtemps limité ses investissements au territoire français, cette SCPI, qui annonce un TRI sur cinq ans de 3,14 %, a engagé depuis 2015 une importante diversifi cation en Europe et plus particulièrement en Allemagne. Cette politique volontariste d’ouverture à l’international permet aujourd’hui à Eurofoncière 2 de proposer une répartition géographique de ses actifs immobiliers très équilibrée (23,46 % à Paris, 35,89 % en Ile-de-France, 22,11 % en Régions et 18,57 % en Allemagne). Le bon taux d’occupation affi ché l’an passé (93,60 %) a permis de servir un dividende annuel de 11,76 euros, off rant aux 3 289 associés un taux de rendement de 4,67 %. Mais, plus important encore, et gage d’une excellente santé, Eurofoncière 2 a choisi de provisionner en 2017 plus de 4 euros par part. De quoi pouvoir assurer une certaine stabilité des dividendes dans les années à venir.

Prix de la part : 252 € Gestionnaire : La Française REM Date de création : 1982

 

Patrimmo Commerce, une diversifi cation hors de France (SCPI à capital variable de commerces)

Forte d’une capitalisation de 557 millions d’euros acquise en seulement sept ans, cette SCPI créée en 2011 a mis en place une politique d’investissement ciblée sur les commerces de centres-villes, les galeries marchandes ou encore les centres commerciaux, le tout en favorisant des boutiques au chiff re d’aff aires stable, peu impactées par le développement du commerce en ligne. Son patrimoine immobilier, situé sur l’ensemble du territoire français (53 % en province et 23 % à Paris et en région parisienne) ainsi qu’en zone euro (18 % répartis entre l’Allemagne, la Belgique et l’Italie), comprend aujourd’hui 278 commerces détenus en direct et cinq participations dans des SCPI gérées par Primonial Reim. Pour la seule année 2017, la SCPI a investi 150 millions d’euros en murs de commerces dont plus de la moitié hors de l’Hexagone.

Grandes enseignes. Son taux d’occupation financier s’affiche pour cette même année à 92,50 % et, parmi ses principaux locataires en loyer annuel, figurent Intersport, Castorama, Quick ou encore les Galeries Lafayette. Autre nouvelle positive : le montant des dividendes attribués aux quelque 4 620 associés est resté constant en 2017 (9,56 euros versés contre 9,55 euros en 2015 et 2016). Si le taux de rentabilité interne de Patrimmo Commerce est loin d’être exceptionnel sur les cinq dernières années (3,91 % entre 2013 et 2017), le prix de ses parts a, en revanche, été revalorisé de 3,14 %, restituant ainsi à leurs porteurs les hausses de valeur constatées sur le patrimoine.

Prix de la part : 197 € Gestionnaire : Primonial REIM Date de création : 2011

Mention Junior : Foncia Cap’Hebergimmo, en plein essor

Avec son taux d’occupation financier record (100 %) et sa capitalisation de plus de 48 millions d’euros, le tout en moins de quatre ans d’existence, Foncia Cap’Hebergimmo a déjà tout d’une grande. Composée exclusivement d’actifs hôteliers de tourisme et d’aff aires, cette SCPI à capital variable spécialisée vise la diversification géographique de son patrimoine tant au niveau national (44,02 % en province et 42,67 % en Ile-de-France) qu’international (13,31 % à l’étranger).

En plein développement. La SCPI a investi en 2017 plus de 13 millions d’euros pour acheter huit hôtels, portant à treize le nombre d’immeubles en sa possession. Grâce à la valorisation de ses actifs, le prix de la part a pu être relevé en 2017 de 4 % et le dividende augmenté également de 4 %, à 12,48 euros.

Prix de la part : 260 € Gestionnaire : Foncia Pierre Gestion Date de création : 2013