Le gérant d’actifs Carmignac Gestion fait l’objet d’une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF) pour « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale », à la suite d’une plainte de l’administration fiscale, a indiqué mercredi à l’AFP une source proche du dossier. Carmignac Gestion est un des poids lourds européens de son secteur, avec quelque 50 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

A LIRE >>> Carmignac Patrimoine, la star déchue des fonds patrimoniaux. 

L’enquête porte sur le mode de rémunération choisi par le groupe pour certains cadres en 2010 et 2011, a précisé une autre source proche du dossier, confirmant une information du Monde. Ceux-ci ont été payés avec des dividendes au Luxembourg, ce que reproche l’administration fiscale française.

Les intérêts des clients ne sont pas concernés

Cette source a précisé qu’une dizaine d’auditions libres avaient jusqu’à présent eu lieu dans le cadre de cette enquête. « Il s’agit d’un débat fiscal, technique, qui ne méritait pas une enquête préliminaire. (…) Les redressements fiscaux, bien qu’étant contestés, ont été intégralement payés », a réagi auprès de l’AFP Me Jean Tamalet, l’avocat de Carmignac Gestion, sans en préciser les montants. Ce dernier a précisé que la procédure en cours ne concernait pas les intérêts des clients de la société de gestion, fondée en 1989 par Edouard Carmignac, l’une des principales fortunes françaises.