Catégories : Placements

L’investissement responsable de plus en plus plébiscité, mais toujours mal connu

Les investisseurs français sont de plus en plus attirés par les placements répondant à des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), même si leur méconnaissance du sujet freine encore leurs investissements, selon une étude de référence de la société de gestion d’actifs américaine Legg Mason publiée mercredi.


Si 46% des investisseurs français prévoient de renforcer leurs placements ESG dans les cinq ans, ils sont moins d’un quart (23%) en revanche à affirmer comprendre complètement ce que signifient les termes « ESG ou investissement responsable », des proportions équivalentes à celles de l’ensemble des investisseurs mondiaux, révèle un nouveau volet de la sixième édition du « Global Investment Survey » de Legg Mason.


« Même si les critères ESG sont de plus en plus présents dans le portefeuille des investisseurs particuliers en France, comme à l’étranger, il reste encore un long chemin à parcourir en termes de connaissance du sujet », estime ainsi Tristan Camp, spécialiste produit à Legg Mason, cité dans le communiqué.


Outre le manque d’information et de conseil, les investisseurs français mettent en exergue d’autres facteurs freinant leurs investissements responsables, notamment des frais de gestion plus élevés que pour les fonds classiques (28%) ou encore, pour 19% d’entre eux, la conviction que ces placements ne relèvent que d’une tendance de court terme.


L’environnement, premier critère des investisseurs Français


Parmi les critères ESG, l’environnement reste de loin celui qui est le plus plébiscité par les investisseurs français, cette composante étant retenue par près de la moitié des particuliers déclarant choisir leurs placements en fonction de considérations ESG, contre 18% pour le critère social et 17% pour la gouvernance.


L’enquête Legg Mason a été réalisée entre le 26 juillet et le 24 août 2018 auprès d’échantillons nationaux représentatifs comptant 1.000 sondés (sauf en Belgique où 810 personnes ont été interrogées) dans 17 pays différents, formant un panel total de 16.810 investisseurs.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : placements financiers

Articles récents

Deux concurrents potentiels de la SNCF sur les grandes lignes fin 2020

Ces concurrents de la SNCF lanceraient leurs services dès l'ouverture du marché des grandes lignes en décembre 2020.

25/03/2019 20:52

Travailleurs frontaliers: les règles de votre indemnisation chômage vont changer

Si vous résidez en France et que vous travaillez dans un pays frontalier, à la perte de votre emploi, c’est…

25/03/2019 15:44

E-commerce: il y a du choix hors Amazon rappelle le secrétaire d’Etat chargé du numérique

Le secrétaire d'Etat chargé du numérique s’est emporté contre le géant du e-commerce Amazon qui, aux côtés du chinois Alibaba,…

25/03/2019 15:38

Test d’angine en pharmacie : vous allez gagner du temps et de l’argent

Mieux diagnostiquer les angines et plus rapidement : le gouvernement souhaite que les pharmaciens puissent tester les patients directement dans…

25/03/2019 14:06

« Tous les régimes de retraite proposent désormais la demande de retraite en ligne »

Un seul et même service permet depuis peu d’effectuer une seule et même demande pour obtenir toutes ses pensions de…

25/03/2019 13:30

Fraude : ces kiwis « origine France » qui ne l’étaient pas

Ces dernières années, des milliers de tonnes de kiwis présentées comme « origine France » et vendues sur le marché…

25/03/2019 11:41