Livrets bancaires : ceux qui peuvent vous faire gagner près de 100 € avec 50 €

Malgré des taux au plus bas, les primes et promotions de certaines banques permettent de faire grandir son épargne de précaution sans courir de risque. A condition de ne pas avoir peur de dédoubler ses comptes.

Crédit: iStock.

Si les taux bas font la joie des emprunteurs immobilier, il n’en est pas de même pour les épargnants qui ont des liquidités à placer. Car les taux d‘intérêt des placements sans risque et dont les fonds sont disponibles à tout moment ne font pas rêver. A tel point que les Français préfèrent laisser leur épargne de précaution sur leurs comptes courants : plus de 445 milliards d’euros y dorment selon les derniers chiffres de la Banque de France !

A LIRE >>> Assurance vie : les rendements 2018 de tous les contrats

Pourtant, dégager un petit rendement sur le court terme et sans risque n’est pas mission impossible en visant les livrets des banques. Mais à deux conditions ! La première : ne pas se faire leurrer ! Certains affichent des taux d’appel alléchants : 3,10% sur le livret Distingo, 3% chez Fortuneo ou My Money Bank.

Mais le diable se cache toujours dans les détails. Ces taux promotionnels ne sont en effet appliqués que pendant une très courte période, entre 2 et 4 mois. Puis leur rémunération chute, au mieux à 1%, au pire à… 0,30% ! Ce qui, après calcul du taux annuel promotion comprise (ou taux actuariel), fait fondre leur rendement comme neige au soleil (voir tableau ci-dessous). Des intérêts qui s’évaporent un peu plus une fois le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % appliqué sur les gains.

  • *Taux annuel non appliqué aux primes dont la date de versement varie selon les établissements ; ** Prime de 40€ supplémentaire versée aux clients d’Orange (mobile et box) ; *** Prime de 40€ est versée sous réserve d’un solde minimum de 20.000€ maintenu entre le 30 avril et le 30 juin 2019 inclus.

Des primes pour booster les gains des livrets

Seconde condition : bien examiner les offres. Très généreuses il y a quelques années, les banques assortissaient quasi toutes à leurs taux promotionnels de consistantes primes en euros. Elles ne sont aujourd’hui plus qu’une poignée à les pratiquer. Et certainement pas sans contreparties. Le Livret Distingo, par exemple, offre un bonus de 40 euros mais si et seulement si 20.000 euros sont « maintenus sur le compte entre le 30 avril et le 30 juin 2019 inclus ». Ce qui n’est donc pas à la portée de toutes les bourses. Toutefois, ce livret, hors prime, reste, fiscalité déduite et hors prime, le seul qui rapporte plus que le livret A (0,94% net contre 0,75%).

En revanche, 4 autres offres méritent d’y prêter attention grâce à la prime de 80 euros accordée aux nouveaux clients. Cette dernière vient en effet largement gonfler les gains pour seulement quelques mois d’immobilisation. Mais, car il y a un mais : pour la toucher, il faut accepter d’ouvrir un compte courant et donc satisfaire aux conditions d’ouverture propres à chaque établissement (voir tableau ci-dessous).

Parmi elles, la plus contraignante est ING Direct. Car la banque exige, en plus de devoir justifier d’un revenu minimum mensuel, de le domicilier sur le compte. Autrement dit, ING doit devenir votre banque principale pour pouvoir encaisser la prime. Ce qui n’est pas le cas chez les autres où il faut simplement justifier de son niveau de revenus. En revanche, ING double actuellement cette prime : les nouveaux clients versant un minimum de 1200 € par mois sur le compte courant en février et mars 2019 peuvent ainsi décrocher 180 € !

Parmi les restantes, une se détache du lot pour son accessibilité : Orange Bank. Le compte peut être ouvert sans condition de revenus et après un premier versement de seulement 50€.  Mieux, l’établissement offre une surprime de 40€ aux clients d’Orange, ce qui fait 120€ euros de prime au total, le tout pouvant être reversé sur le livret maison. Seule obligation pour les nouveaux clients: utiliser la carte bancaire liée au compte courant au moins trois fois par mois (quel que soit le montant), sous peine de se voir débiter de 5€ de frais mensuels. L’occasion de tester un compte secondaire quelques mois avant de le clôturer ou de l’adopter.

Une alternative existe chez Hello Bank, où l’inactivité de la carte bancaire n’est pas facturée. En revanche, des revenus minimums sont à justifier à l’ouverture ainsi qu’un premier versement de 300€. Enfin, Boursorama mène actuellement une surenchère sur la prime offerte : 70
€ de plus sont versés aux nouveaux clients (hors offre Welcome) à condition d’initier l’ouverture de compte d’ici au 28 janvier 2019 à 8h00 et d’indiquer le code SPRI150.

Sur le même thème

livret A livrets d'épargne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique