Placements financiers : pourquoi ils sont davantage gérés par les hommes dans le couple

Les femmes s’impliquent dans les dépenses quotidiennes du foyer mais délaissent les placements sur le long terme comme l’explique une étude menée par UBS.

76% des femmes interrogées se disent inquiètes de leur retraite - ©Istock

Aujourd’hui encore les femmes ont tendance à laisser les hommes s’occuper des placements financiers concernant le long terme. C’est ce que révèle une étude publiée mercredi 6 mars par UBS et rapportée par BFM TV.

L’enquête, menée auprès d’un panel de 3 652 femmes aux revenus aisés et vivant dans neuf pays différents, s’est intéressée aux décisions financières dans le couple. 76% de ces femmes se disent inquiètes de leur retraite et 72% se préoccupent de la prise en charge de frais médicaux notamment sur le long terme détaille BFM TV. Il en ressort que 58% des femmes ont tendance à déléguer à leur partenaire les placements financiers sur le long terme.

Répartition des tâches

Pour quelles raisons ? Ces dernières mettent en avant les connaissances plus poussées de leur conjoint (82%) dans le domaine financier. 79% des femmes font état de la répartition des tâches et 78% justifient cela par le fait que l’homme soit le principal soutien financier du foyer.

Pourtant, le suisse UBS rapporte un point important. « Neuf femmes sur dix se disent plus confiantes dans leur sécurité financière dans les couples où ces décisions ont été prises conjointement », explique BFM TV. Avant de poursuivre : « Beaucoup estimant même avoir fait moins d’erreurs lorsque les deux partenaires ont pu s’épauler mutuellement dans leurs choix de placements à long terme ».

Un désintérêt regretté

Il semblerait cependant qu’elles soient nombreuses à regretter ce désintérêt sur le long terme en cas de coup dur souligne la banque suisse spécialisée dans la gestion de fortune. En effet, 76% des femmes veuves ou divorcées interrogées révèlent qu’elles auraient préféré s’être davantage impliquées dans ces décisions financières. Par ailleurs, 68% des femmes du panel s’attendent à vivre plus longtemps que leur conjoint.

Si les femmes délaissent les placements financiers sur le long terme, elles sont huit sur dix à être très impliquées dans la gestion des dépenses sur le court terme, dans les factures quotidiennes ou les importantes dépenses du foyer.

Sur le même thème

patrimoine placements financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique