Le LEP, le Livret d’épargne populaire, poursuit son déclin

Le niveau des encours est quasiment le même qu’il y a vingt ans. La décollecte devrait s’accentuer à la fin du mois, date limite pour les épargnants pour fournir des justificatifs.

Le mouvement de décollecte s'amplifie. Crédit: Istock

Un milliard d’euros : c’est le montant de la décollecte des Livrets d’épargne populaire (LEP) en avril 2019, selon des chiffres de la Banque de France cités par cbanque.com. Le mouvement de décollecte est beaucoup plus important que les autres années, où le montant avait été de 715 millions en 2018 et 537 millions de 2017. Désormais le montant des encours est de 41,5 milliards d’euros, quasiment au même niveau que 1999, où il était de 41,3 milliards d’euros.

Réforme de 2014

Pourquoi la décollecte a lieu à ce moment-là de l’année ? Avril est le mois où les banques clôturent les livrets pour lesquels elle n’a reçu aucun justificatif durant l’année écoulée qui permet de le maintenir ouvert.

D’ailleurs le mouvement de décollecte risque d’être encore plus important d’ici les prochains mois. Depuis une réforme de 2014, l’accès au LEP est conditionné au revenu fiscal de référence figurant sur l’avis d’impôt sur le revenu. Pour une personne seule, par exemple, il doit être de 19 779 euros. Auparavant, pour ouvrir un LEP, la condition était de payer moins d’une certaine somme d’impôt sur le revenu.

A LIRE >>> Le livret A continue de vous faire perdre de l’argent

Jusqu’à fin juin 2019

L’Etat a mis en place une période transitoire de plusieurs années pendant laquelle les détenteurs d’un LEP au 1er janvier 2014 pouvaient le conserver, qu’importe leur situation fiscale. Ce délai arrive à échéance : les contribuables qui ne sont plus éligibles ou qui n’ont pas produit leur avis d’impôt avant fin juin 2019 verront leur LEP clôturé.

Au 31 décembre 2017, 8,7 millions de Livrets d’épargne populaire étaient ouverts. La majorité des LEP dépassent le plafond de 7 700 euros déposés. Le LEP reste l’un des livrets d’épargne le plus intéressant, avec une rémunération de 1,25% par an, deux fois le taux du Livret A. A partir du 1er février 2020, le taux du LEP sera aligné au minimum sur le taux d’inflation.

Sur le même thème

Livret d'épargne populaire livrets d'épargne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique