Cryptomonnaie Facebook: les autorités suisses « en contact » avec les initiateurs du projet

Le gendarme des marchés financiers en Suisse, la Finma, a indiqué jeudi « être en contact » avec les initiateurs du projet Libra, la monnaie virtuelle avec laquelle Facebook entend bouleverser le système financier mondial, et dont le siège se trouve à Genève.

« Notre rôle est d’évaluer ces projets du point de vue de la surveillance suisse. Il s’agit de déterminer si les services prévus doivent être autorisés en vertu du droit suisse de surveillance et, dans l’affirmative, quel type d’autorisation sera nécessaire », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la Finma, Tobias Lux. « Nous sommes en contact avec les initiateurs du projet », a-t-il dit.

A LIRE >>> Ce que l’on sait sur Libra, la cryptomonnaie que Facebook s’apprête à lancer

Facebook a dévoilé cette semaine sa monnaie virtuelle, confiant la gouvernance de Libra à une entité indépendante, l’association Libra, basée à Genève (Suisse) et composée d’entreprises comme Mastercard et Visa (cartes bancaires) ou PayPal (système de paiement).

Libra doit offrir à partir de courant 2020 un nouveau mode de paiement en dehors des circuits bancaires traditionnels: elle se veut la pierre angulaire d’un nouvel écosystème, affranchi de la barrière des différentes devises, un outil susceptible d’intéresser notamment les exclus du système bancaire, dans les pays émergents par exemple.

Les autorités sur leurs gardes

Ces ambitions ont suscité une certaine inquiétude du coté des autorités. D’autant que cette monnaie sera un objet hybride, à la fois adossé à un panier de devises traditionnelles mais aussi des obligations d’Etat, créant une sorte de zone inconnue pour les régulateurs.

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a estimé que Libra ne pouvait pas devenir « une monnaie souveraine », tandis que le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), Mark Carney, a mis en garde: en cas de succès de Libra, cela « deviendra instantanément systémique et devra être soumis aux meilleures normes de régulation ».

Aux Etats-Unis, le comité des banques, du logement et des affaires urbaines a annoncé mercredi qu’il prévoyait une audience au sujet du projet de monnaie numérique de Facebook, à la mi-juillet.

A Genève, les autorités régionales se réjouissent elles de l’arrivée de Libra. C’est « une excellente nouvelle », a réagi le chef du département économique du canton de Genève, Pierre Maudet, auprès de l’agence suisse AWP.

A LIRE >>> Les cryptomonnaies, un univers mystérieux que Facebook veut bouleverser

L’association Libra a mis en avant la « neutralité » de la Suisse, ainsi que son « ouverture à la technologie blockchain » (ou chaîne de blocs), un protocole informatique permettant à une communauté d’utilisateurs de tenir en ligne une sorte de grand registre commun, infalsifiable.

La Suisse, une des principales places financières mondiales, surfe depuis quelques années sur l’essor des cryptomonnaies, incitant les entreprises actives dans le secteur à venir s’y implanter, notamment à Genève et à Zoug, surnommée la « crypto-vallée ».

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Crédit immobilier: le marché reprend mais les banques sont très sélectives sur les profils des emprunteurs

Les courtiers de Vousfinancer notent que les conditions d’octroi de crédits immobiliers se durcissent notamment pour les primo-accédants et les…

02/06/2020 14:22

Immobilier : espaces extérieurs, pièce de télétravail, accès internet… Quelles évolutions dans les priorités des acheteurs ? 

La crise sanitaire et le confinement ont modifié les priorités et les volontés des futurs acquéreurs, selon l’Observatoire du Moral…

02/06/2020 12:40

Tickets restaurants : quels changements à partir du 2 juin?

A partir de ce mardi 2 juin, les règles d’utilisation des tickets restaurant change. Le plafond de paiement passe notamment…

02/06/2020 10:47

Frais bancaires : Bruno Le Maire souhaite « améliorer le dispositif » de plafonnement pour les ménages les plus modestes

L’épidémie de coronavirus a généré des difficultés économiques pour de nombreux ménages. Le gouvernement songe donc à renforcer le plafonnement…

02/06/2020 09:31

Sondage: les Français craignent davantage le chômage que la Covid-19

Le déconfinement a inversé la tendance: désormais, les Français ont plus peur des conséquences économiques de la crise sanitaire que…

01/06/2020 17:25

Energie: le prix du gaz baisse de 2,8%

À compter du lundi 1er juin, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie diminuent en moyenne de 2,8 %.

01/06/2020 15:56