Après une dégringolade, le bitcoin reprend quelques couleurs

La cryptomonnaie remonte la pente après avoir subitement décroché en début de semaine. En cause, les doutes concernant la gestion de Facebook quant à sa future devise Libra.

Le Bitcoin était encore à 10 000 dollars lundi. Crédit: Istock

Une certaine idée du yoyo : vers 13h50, heure de Paris, ce mercredi, le bitcoin s’échangeait pour 9 083,78 dollars contre 9 595,05 mardi soir, selon des données compilées par Bloomberg. Lundi soir, il valait encore 10 821,99 dollars.

La première et principale monnaie virtuelle décentralisée a perdu plus de 10% mardi, notamment lors de l’audition au Sénat américain de David Marcus, responsable du développement du projet Libra au sein du réseau social. 

A LIRE >>> Le bitcoin au-dessus de 10.000 dollars pour la première fois depuis mars 2018

La cryptomonnaie de Facebook en question

« Disons simplement qu’il n’y avait pas une atmosphère très enthousiaste », a commenté Craig Erlam, analyste pour Oanda.

« Il y a beaucoup de scepticisme autour de la Libra et des autres cryptomonnaies, et il reste encore beaucoup de chemin pour satisfaire les responsables », a-t-il ajouté.

Plusieurs sénateurs américains ont ainsi mis en avant que Facebook n’est pas forcément digne de foi, au vu des scandales passés. 

A LIRE >>> Le bitcoin, valeur refuge face aux tensions commerciales? L’hypothèse divise

Faire confiance à Facebook ?

« Facebook n’a peut-être pas l’intention d’être dangereux mais ils ont déjà démontré qu’ils ne contrôlent pas les technologies avec lesquelles ils jouent », a dénoncé le sénateur démocrate Sherrod Brown.

« Facebook nous a dit encore et encore qu’on devait leur faire confiance mais à chaque fois que les Américains vous font confiance, il semblerait qu’ils s’en mordent les doigts », a-t-il ajouté à l’adresse de David Marcus, responsable du développement du projet Libra au sein du réseau social. 

« Les difficultés ne sont pas encore terminées pour Libra alors que les responsables vont devoir répondre à plus de questions devant la Chambre des représentants mercredi », a souligné Naeem Aslam, analyste pour Think Markets.

Jeudi dernier, le président américain Donald Trump avait exprimé sa méfiance envers les cryptomonnaies, « pas vraiment de l’argent » à ses yeux.

Sur le même thème

Bitcoin Cryptomonnaies

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique