Baisse du Livret A à 0,50%: Bruno Le Maire ne veut plus d’« argent qui dort »

À partir de février 2020, le taux de rémunération du Livret A passera de 0,75% à 0,50%. Le ministre de l’Économie et des Finances a défendu cette mesure lors d’un colloque.

55 millions de Français possèdent un Livret A et l'encours approchait les 300 milliards d'euros au mois d'août. Crédit: iStock.

« L’argent qui dort, ça suffit », a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances lors d’un colloque mené par la Caisse des Dépôts. Bruno Le Maire plaide ainsi pour la baisse du Livret A, qui doit être appliquée à partir de février 2020. Le placement préféré des Français passera ainsi de 0,75% à 0,50%. « Il faut mieux orienter l’épargne. Nous avons besoin de placements plus dynamiques et de sortir de l’alternative basique entre épargne réglementée avec peu de rendement ou immobilier », a affirmé le ministre, cité par La Tribune.

300 milliards d’euros d’encours

55 millions de Français possèdent un Livret A et l’encours approchait les 300 milliards d’euros au mois d’août. La Caisse des Dépôts et Consignations organisait ainsi mercredi 2 octobre un colloque sur le thème de l’épargne utile. Son directeur général Éric Lombard a introduit cette conférence en évoquant l’importance de faire évoluer la rémunération du Livret A.

« Nous avons garanti que le taux du Livret A ne descendrait jamais en dessous de 0,5% en toutes circonstances et que le livret d’épargne populaire ne serait jamais inférieur à l’inflation. La nouvelle formule du taux du Livret A fournira des ressources plus compétitives pour le logement social et plus en phase avec les ressources bancaires », a expliqué le ministre de l’Économie et des Finances.

A LIRE >> Placements : la banque UBS relève ses prévisions pour l’or en 2020 et 2021

Une perte d’un euro par mois pour les épargnants

La députée de la majorité Sophie Errante, qui préside la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts, souhaite ainsi « mieux expliquer aux Français le sens de l’épargne ». La baisse de 0,75% à 0,50% devrait coûter un euro par mois aux épargnants selon lui, en se basant sur l’épargne qui correspond à la moyenne nationale, 4 800 euros.

Sur le même thème

livret A placements financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique