Forex et crypto-actifs: 5 nouveaux sites à éviter absolument pour investir

Les deux régulateurs ne cessent de rallonger leurs listes noires destinées à informer les particuliers investisseurs sur le sérieux des entreprises qui les démarchent.

L'Autorité des marchés financiers a annoncé avoir accordé son premier visa à une opération de levée de fonds en crypto-actifs. Crédit: iStock.

Le régulateur de la Bourse (AMF) et celui du secteur de la banque et de l’assurance (ACPR) ont mis en garde vendredi le public contre de nouveaux sites internet proposant sans autorisation des investissements sur le marché des changes et sur des dérivés de crypto-actifs.

« Avec l’objectif de protéger les épargnants, l’Autorité des marchés financiers et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution mettent régulièrement à jour leurs listes noires des acteurs identifiés proposant, en France, des investissements sur le marché des changes non régulés (Forex) et des sites proposant des produits dérivés dont le sous-jacent est constitué de crypto-actifs sans y être autorisés », précise le communiqué commun des deux régulateurs.

Deux listes noires à consulter absolument

Sur le Forex, trois acteurs récemment identifiés sont ajoutés à la liste noire de l’AMF et de l’ACPR: www.capitalpilots.com, www.part-sgps.com et www.princedeheidendorf.com.

Pour les dérivés sur crypto-actifs, les nouveaux sites signalés sont www.moneyo.io et www.stsroyal.com/fr.

A LIRE >>>Trump n’aime pas les cryptomonnaies: ce n’est « pas de l’argent »

Mercredi, l’Autorité des marchés financiers a annoncé avoir accordé son premier visa à une opération de levée de fonds en crypto-actifs, conséquence de la loi Pacte qui a ouvert la voie à ce type d’opération. En pratique, ce visa permet avant tout de faire la publicité de l’opération auprès de public et des investisseurs.

Sur le même thème

meilleurs placements placements financiers

Réactions et commentaires

Sur la même thématique