Livrets bancaires: voici pourquoi il vaut mieux les fuir en 2020

Avec des taux qui planent en rase-motte, les livrets bancaires ont perdu de leur superbe. Rares sont aujourd’hui les établissements qui permettent de battre le livret A. Notre analyse.

En 2020, à une rare exception, mieux vaut donc se détourner des livrets fiscalisés des banques. Crédit Istock

Les taux bas ont encore fait la joie des emprunteurs immobiliers en 2019. En revanche, il n’en est pas de même pour les épargnants disposant de quelques liquidités qu’ils souhaitent faire fructifier. Preuve en est : plutôt que d’abriter leurs fonds excédentaires sur un livret réglementé ou un livret bancaire qui ne protège même plus de l’inflation, beaucoup préfèrent les abandonner sur leur compte courant : 594,5 milliards d’euros y dormaient au second trimestre 2019 selon les derniers chiffres de la Banque de France.

Reste qu’il vaut toujours mieux placer ses liquidités plutôt que de les laisser en déshérence sur des comptes non rémunérés. Ne fut-ce que pour grappiller quelques euros en attendant de les affecter. Mais la tâche est loin d’être aisée, notamment parce que les banques se montrent aujourd’hui considérablement moins généreuses qu’il y a quelques temps.

A LIRE >>>En France, la banque privée UBS va imposer des pénalités à ses clients qui laissent végéter d’abondantes liquidités sur leur compte courant

Car sur le front des livrets fiscalisés, c’est-à-dire hors livrets réglementés, c’est la débandade. Fini les taux boostés, les livrets bancaires n’ont jamais si peu rapporté. Par exemple ? 0,05% de taux de base brut chez Axa Banque, à la Société Générale, au Crédit Mutuel Arkéa et Fortuneo, 0,10% chez BforBank, 0,15% au CIC…

Dans cet océan de taux qui flirtent avec le niveau de la mer, un seul propose des conditions acceptables : le livret Distingo de PSA Banque qui affiche un taux net d’impôt et de prélèvements sociaux de 0,81% grâce à un bonus accordé durant les deux premiers mois aux nouveaux clients. Une prime de 40 euros est octroyée en sus mais à une condition : le compte doit être créditeur de 20.000 euros au moins entre le 1er mars et le 30 avril 2020. Ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses !

Livrets bancaires : les rendements nets de prélèvement forfaitaire unique (PFU, 30%)

Livret/ConditionsTaux promo Durée de la promo (mois) Taux de base Taux actuariel sur 1 anTaux actuariel net de PFU Prime Nouveaux clients
Livret Distingo / PSA Banque** 3,0% 2 0,80% 1,16% 0,81%              40 €*
Livret A 0% 0 0,75% 0,75% 0,75%               0€
Livret My Money Bank  Patrimea (ex GE Money Bank) 3% 2 0,60% 1,00% 0,70%               0€
Livret Zesto / RCI
Banque
0% 0 0,80% 0,80% 0,56%              
0€
Livret Bienvenue / CIC 2% 3 0,15% 0,61% 0,43%              
0€
Livret Orange
Bank
0% 0 0,30% 0,30% 0,21%              80 €
Livret épargne
Orange / ING
1% 2 0,03% 0,19% 0,13%80 €
Fortuneo 0,0% 0 0,10% 0,10% 0,07%              80 €
Livret BforBank 0% 0 0,10% 0,10% 0,07%              60 €
Hello Bank 0% 0 0,10% 0,10% 0,07%              80 €

*Si 20.000 euros crédits entre le 1er mars et le 30 avril 2020

Quels gains espérer de ces livrets ?

Si les taux de base des livrets bancaires incitent à s’en détourner, rares sont ceux qui restent intéressants, y compris si l’on retient les établissements réservant des primes de bienvenue à leurs nouveaux clients. Ces bonus en euros sonnants et trébuchants viennent gonfler leur rendement mais ne suffisent plus à les rendre attractifs.

Gain sur un an, net de PFU (taux de base, taux boosté et prime de bienvenue comprise)

Livrets / Montant d’épargnePour 1500 eurosPour 3000 eurosGain pour 5000 eurosGain pour 10000Gain pour 20000 euros
Livret Distingo / PSA Banque**           12,2 €           24,4 €           40,7 €           81,4 €        202,9 €
Livret A           11,3 €           22,5 €           37,5 €           75,0 €        150,0 €
Livret My Money Bank Patrimea (ex GE Money Bank)           10,5 €           20,9 €           34,9 €           69,7 €        139,5 €
Livret Zesto / RCI Banque             8,4 €           16,8 €           28,0 €           56,0 €        112,0 €
Livret Bienvenue / CIC             6,4 €           12,8 €           21,3 €           42,7 €           85,3 €
Livret Orange Bank           83,1 €           86,3 €           90,5 €        101,0 €        122,0 €
Livret épargne Orange / ING           82,0 €           84,0 €           86,7 €           93,4 €        106,7 €
Fortuneo           81,0 €           82,1 €           83,5 €           87,0 €           94,0 €
Livret BforBank           61,0 €           62,1 €           63,5 €           67,0 €           74,0 €
Hello Bank           81,0 €           82,1 €           83,5 €           87,0 €           94,0 €

En 2020, à une rare exception, mieux vaut donc se détourner des livrets fiscalisés des banques. Et donc préférer garnir son livret A, son livret Bleu ou son LDDS (rémunérés à 0,75%), même si le gouvernement compte revoir à la baisse leur taux d’intérêt.

A LIRE >>>Livret A: pourquoi son taux risque de baisser en février 2020

Pour trouver plus de rendement, sauf à avoir conservé un PEL ouvert avant février 2016 (2% et plus selon l’ancienneté), les fonds en euros de l’assurance vie, même s’ils ont pris du plomb dans l’aile, restent les supports les plus indiqués pour garder en sécurité ses liquidités. Contrairement à l’idée reçue, les sommes qui y sont placées ne sont pas bloquées durant des années. Seuls les intérêts sont plus ou moins fiscalisés pour tout retrait avant les 8 ans du contrat.

A LIRE >>> Assurance vie : consultez les rendements 2019 des contrats

Sur le même thème

Actualités des banques épargne Livret A livrets d'épargne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique