Épargne: comment faire fructifier l’argent de vos enfants?

Enveloppes glissées sous le sapin, chèques pour son anniversaire… Il existe différentes possibilités pour placer l’argent d’un enfant, du livret A à l’épargne retraite.

Plusieurs solutions s’offrent aux parents pour ne pas laisser dormir les économies de leurs enfants. Tout dépend de l’objectif visé (financement du permis de voiture, de ses études…), du temps que vous avez devant vous, des risques que vous êtes prêts à prendre…

Exonéré d’impôt, de prélèvements sociaux et accessible dès la naissance, le livret A a tout pour lui excepté sa rémunération tombée à 0,50% le 1er février dernier. Le Livret Jeune a des avantages similaires et, selon les établissements, permet de bénéficier d’un taux net de 2%. En revanche, il faut attendre les 12 ans de l’enfant pour l’ouvrir et le plafond est fixé à 1 600 euros. Selon Le Monde, avec un taux de 1,60% brut les livrets « Première épargne» ou « Teenager » proposés par le CIC se démarquent de leurs concurrents, dont beaucoup battent de l’aille.

Un PEL, une assurance-vie…

Le plan d’épargne logement (PEL) est une piste à suivre, surtout s’il a été ouvert il y a plusieurs années. Pour une ouverture toute récente, il faudra faire avec une rémunération de 1% brut. Ceux ouverts avant août 2016 dépassent le 1% et les intérêts de ceux d’avant 2018 sont exonérés d’impôt pendant douze ans. Caractéristique à ne pas perdre de vue : un PEL se casse en une fois.

A LIRE >> Auto-écoles: bientôt possible de financer le permis de ses enfants avec ses droits à la formation?

Autre placement sans risque, l’assurance-vie reste une valeur sûre même si ses rendements fondent. Et face aux taux faibles, l’inflation risque de grignoter la valeur réelle du capital. En revanche, l’assurance-vie peut être prise au nom des parents, qui gardent ainsi le contrôle sur l’argent de leurs enfants, ou au nom de ceux-ci. Dans ce cas, des contrats spécifiques ont été créés par les vendeurs traditionnels que sont les banques, les assureurs, les mutuelles…

Si cette possibilité peut sembler précoce, l’idée d’un plan épargne retraite peut être un outil utile. Le nouveau plan d’épargne retraite change la donne en permettant un déblocage anticipé des fonds lors de l’achat d’une résidence principale.

Sur le même thème

assurance vie enfants épargne livrets d'épargne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique