Acheter un bateau fluvial pour le louer, un bon placement

Il est désormais possible d’acheter un bateau fluvial pour le louer une partie de l’année. Un investissement assurant, selon la société Le Boat, un rendement annuel de 8%.

Une fois le bateau acheté, son propriétaire n'a plus qu'à confier son bien à Le Boat, qui se charge de sa gestion. Crédit: iStock.

Le tourisme fluvial a le vent en poupe. Des Français mais aussi des étrangers s’y adonnent. Ainsi, en 2018 en France, ce mode de vacances a séduit 11,3 millions de passagers, illustre L’Écho touristique. De quoi donner des idées aux professionnels du secteur. La société Le Boat a imaginé une nouvelle solution pour placer son argent: l’achat d’un bateau fluvial afin de le louer une partie de l’année. Une possibilité offerte depuis cette année seulement. Forte d’une flotte de 950 coques et leader mondial dans le secteur de la location de bateau fluvial, la société garantit une rémunération de 8% sur une durée de huit ans, qui fait l’objet d’un contrat de location.

Reste que pour investir il n’est pas nécessaire d’avoir le permis bateau, il faut en revanche avoir un minimum de moyens. S’il est possible d’acheter directement son bateau auprès de la société, il faudra compter 179 000 euros pour s’offrir un modèle de 11 mètres de long, comprenant deux cabines. Le prix du bateau le plus onéreux atteint 329 000 euros. Pour cette somme, il est long de 15 mètres et compte cinq cabines.

La société s’occupe de la location

Afin d’encourager l’investissement, la société a conclu des accords avec la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne. Un pas que la Société Générale devrait suivre prochainement. À cela s’ajoute la possibilité de faire financer son achat par un organisme spécialisé, et l’intéressante perspective de récupérer la TVA sur l’achat après deux ou trois mois auprès de l’administration fiscale.

Une fois le bateau acheté, son propriétaire n’a plus qu’à confier son bien à Le Boat, qui se charge de sa gestion, un peu comme le ferait une agence immobilière pour un logement. Du début du mois d’avril à la fin du mois d’octobre, l’embarcation est placée dans l’une de ses 36 bases nautiques disséminées dans neuf pays, principalement en Europe (France, Italie, Allemagne, Belgique, Angleterre, Irlande…) et parfois au Canada. Toujours selon la société, chaque embarcation serait louée 20 semaines par saison touristique. Le reste de l’année, et durant les huit ans du contrat, le propriétaire du bateau peut l’utiliser comme bon lui semble huit semaines par an.

Sur le même thème

Investissement Investissement locatif

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique