Mariage en vue dans la gestion d’actifs aux Etats-Unis

La société de gestion d’actifs Franklin Templeton va acquérir pour 6,5 milliards de dollars sa concurrente et compatriote Legg Mason. Une opération qui s’inscrit dans un mouvement de concentration du secteur outre-Atlantique.

Le mouvement de concentration se poursuit dans la gestion d'actifs aux Etats-Unis. Crédit: iStock.

La société de gestion d’actifs américaine Franklin Templeton va racheter pour 6,5 milliards de dollars sa concurrente et compatriote Legg Mason afin de créer un mastodonte du secteur gérant pour plus de 1.500 milliards de dollars d’actifs.

Ce mariage s’inscrit dans une série de grandes manœuvres dans le secteur en proie à la concurrence des fonds dits passifs (ETF), dont les commissions et frais de gestion sont faibles parce qu’ils se contentent de répliquer la performance d’un indice boursier.

Janus Capital a récemment joint ses forces à celles d’Henderson Capital, tandis que Standard Life Investments et Aberdeen Asset Management ont fusionné.

A LIRE >>> Le gestionnaire d’actifs BlackRock a enregistré un afflux record d’argent en 2019

Legg Mason était quelque peu sous la pression de l’investisseur activiste américain Nelson Peltz, dont le fonds d’investissement, Trian, a pris une participation à son capital en mai dernier.

Trian, qui possède une participation de près de 4,5% dans Legg Mason, est réputé pour demander aux entreprises dont il est actionnaire soit de se vendre à des concurrentes soit de céder des actifs.

Franklin, basée à San Matteo en Californie, assure qu’elle va préserver l’autonomie de Legg Mason, dont le quartier général est situé à Baltimore.

Plus de 1.500 milliards d’actifs sous gestion

Cette transaction va permettre à Franklin Templeton de réaliser des économies annuelles d’environ 200 millions de dollars, notamment via l’optimisation des capacités de distribution et une restructuration des opérations.

Franklin Templeton va verser 50 dollars par action Legg Mason, ce qui valorise la société à 4,5 milliards de dollars. L’acquéreur va également reprendre les 2 milliards de dollars de dettes de la cible, ce qui porte le montant total de l’opération à 6,5 milliards.

Legg Mason gère actuellement pour 806 milliards de dollars d’actifs, tandis que Franklin Templeton en revendique 698 milliards. La nouvelle entité aura donc 1.504 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Sur le même thème

fonds d'investissements étrangers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique