Epargne : collecte positive pour les Livret A et Livret de Développement durable

Malgré des taux d’intérêt revus à la baisse, la collecte du Livret A et du LDDS a été positive de 1,54 milliards, en février 2020. Explications. 

Livret A et LDDS font recette avec une collecte positive en février. Crédit : iStock

La collecte du Livret A est restée élevée en février, a annoncé la Caisse des dépôts, ce lundi 23 mars. D’après cette instance financière, la collecte du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), au titre du mois de février 2020, est positive avec 1,54 milliard d’euros pour l’ensemble des réseaux. « Les Français n’ont pas boudé le Livret A malgré la baisse de son taux de 0,75 à 0,5 % intervenue le 1er février », explique également le Cercle de l’Epargne dans un communiqué.

Le livret A, un placement sécurisé

Les Français le plébiscitent régulièrement. Le Livret A reste l’un des placements d’épargne les plus populaires, et ce, malgré la baisse de son taux d’intérêt début février. En clair, les dépôts ont dépassé les retraits au mois de février, ce qui s’est soldé par une collecte nette de 1,17 milliard d’euros, chiffre qui reste toutefois inférieur à celui de l’année dernière (1,93 milliard d’euros).
Depuis le début de l’année, la collecte représente 5,3 milliards d’euros. L’encours du Livret A a ainsi inscrit un nouveau record à 303,9 milliards d’euros.
Le LDDS enregistre, quant à lui, une collecte de 370 millions d’euros contre 410 millions d’euros en janvier. Son encours s’élève désormais à 113,1 milliards d’euros.

A LIRE>>>>Assurance-vie : un début d’année très timide en termes de collecte

Les Français restent prudents

Après l’actualité tourmentée des gilets jaunes, de la réforme des retraites et du ralentissement de l’activité en 2019, il semblerait que les Français se soient tournés plus que jamais vers leur placement préféré pour épargner sur du long terme. Même si l’épidémie du coronavirus était encore loin du niveau actuel en France, en février dernier, les Français ont tout de même joué la carte de la prudence.

Il sera d’ailleurs intéressant de voir si cette tendance à l’épargne se poursuit en mars, avec la propagation de l’épidémie du coronavirus.


Le Livret A, âgé de plus de 200 ans, est aujourd’hui détenu par quelque 55 millions de Français et sert notamment à financer le logement social.

Sur le même thème

Livret A

Réactions et commentaires

Sur la même thématique