Emplois: les investissements étrangers ont créé ou maintenu près de 40 000 postes en France

Entre 2018 et 2019, les emplois créés ou maintenus en France grâce aux investissements étrangers ont augmenté de 30%.

L'agence Business France enregistre ainsi « 1 468 nouvelles décisions d'investissement étranger », soit une augmentation de 11% par rapport à 2018. Crédit: iStock.

En 2019, les investissements étrangers en France ont permis de maintenir ou de créer 39 542 emplois. C’est 30% de plus qu’en 2018, où on comptait 30 302 emplois liés à ces investissements. L’Hexagone enregistre donc une année record pour les investissements étrangers, selon l’enquête de Business France, une agence de promotion du pays à l’international. Cette dernière enregistre ainsi « 1 468 nouvelles décisions d’investissement étranger », soit une augmentation de 11% par rapport à 2018.  

17% des emplois du secteur privé 

Les investissements étrangers représentent en 2019 pas moins de 17% des emplois du secteur privé. Le premier terrain de jeu des investisseurs internationaux : l’industrie française. Et cela concerne surtout les petites villes, avec 71% des projets qui s’installent dans les communes de moins de 20 000 habitants. Les emplois industriels liés aux investissements étrangers ont ainsi augmenté de 22% l’année dernière. 

A LIRE >> Investissements étrangers: la France championne d’Europe

1 338 emplois ont été maintenus ou créés dans le secteur financier en 2019, soit une hausse de 22% par rapport à l’année 2018. C’est un domaine en pleine expansion notamment avec le Brexit, qui pousse des entreprises à quitter le Royaume-Uni pour s’installer en France. Une grande majorité de ces investissements vient d’Europe (64%). Mais les États-Unis sont le premier pays à investir en France, suivi de l’Allemagne et du Royaume-Uni. 

Sur le même thème

Emploi Placements

Réactions et commentaires

Sur la même thématique