L’or établit un nouveau record historique, porté par les tensions entre la Chine et les Etats-Unis et un contexte économique favorable

Les cours de l’or ont établi un nouveau record, à 1.935,20 dollars l’once, l’ancien plus haut historique datant de septembre 2011. Ils profitent de la montée des tensions entre la Chine et les Etats-Unis, mais aussi d’un contexte économique favorable.

Les cours de l'or ont établi un nouveau record historique, le précédent datant de septembre 2011. Crédit: iStock.

La montée des hostilités entre les deux premières économies mondiales fait un grand gagnant : l’or. Les cours du métal jaune s’échangent à leur plus haut niveau historique.

Ils s’élevaient le lundi 27 juillet à 1.935,20 dollars l’once, battant ainsi leur record précédent qui datait de septembre 2011, à 1.921 dollars l’once.

Les Etats-Unis ont ordonné il y a quelques jours la fermeture du consulat de Chine à Houston au prétexte qu’il agirait comme « plaque tournante de l’espionnage chinois ». En représailles, la Chine a décidé de fermer le consulat des Etats-Unis dans la grande ville de Chengdu (Sud-Ouest).

Rien ne semble pouvoir arrêter à court terme cette escalade. D’autant qu’il s’agit pour Trump à quelques mois de l’élection présidentielle de détourner l’attention de l’électorat de sa gestion totalement improvisée de la crise du coronavirus.

Les points d’achoppement sont nombreux entre les deux pays, entre les différends commerciaux, les accusations mutuelles sur l’origine du Covid-19, la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong imposée par Pékin, ou encore le traitement de la minorité ethnique Ouïghour.

Un environnement économique favorable

Relatant des paroles de Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, le Comptoir National de l’Or dans une note évoque même des « propos dignes de la guerre froide ». Au regard de la dépendance entre les deux économies, les tensions finiront par s’apaiser, mais pour l’heure, elles constituent un facteur de stress supplémentaire pour les investisseurs.

Ces incertitudes géopolitiques viennent s’ajouter à un environnement économique favorable à l’or : la reprise économique est enclenchée, mais le chemin vers un retour à la normale s’annonce long, et il dépend de la propagation du virus, notamment aux Etats-Unis et en Europe ; les banques centrales continuent d’injecter dans les économies des liquidités importantes ; le dollar commence à connaître des signes de faiblesse, et par un effet de balancier, ce mouvement est propice à l’or ; …

A LIRE>>> Charles-Edouard Bilbault : « Les grandes mines d’or sont devenues attractives pour des investisseurs généralistes »

Le métal jaune retrouve ainsi son statut de valeur refuge, et il pourrait poursuivre son ascension pour atteindre le seuil des 2.000 dollars l’once dans quelques mois, voire quelques semaines.

Il est possible pour les épargnants de jouer l’or via un ETF qui reproduit les fluctuations des prix de l’or physique, ou via les mines d’or au travers de fonds spécialisés.

Sur le même thème

or Placements

Réactions et commentaires

Sur la même thématique