Le taux du Livret A ne devrait pas changer le 1er août

La rémunération des livrets A et LDDS ne devrait pas changer samedi 1er août et rester à 0,5%, selon les recommandations de la Banque de France.

Le total des sommes placées a atteint 12,2 milliards d’euros entre début mars et fin mai. Crédit: iStock.

La rémunération du Livret A avait été fixée à 0,5% en février et le taux ne devrait pas changer le 1er août. C’est en tout cas ce que recommande la Banque de France : son gouverneur François Villeroy de Galhau a écrit au ministère de l’Economie et conseille de ne pas varier le taux, basé sur l’inflation (0,1%) et les taux des prêts accordés par les banques, indique Le Monde. Dans tous les cas, le taux de rémunération du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ne devrait pas descendre plus bas que 0,5%. Il ne devrait pas y avoir de surprise annoncée le 1er août, même si le gouvernement n’est pas forcé de suivre la recommandation de la Banque de France.

« L’objectif de l’exécutif aujourd’hui n’est en outre pas de faire plaisir à l’épargnant de précaution mais d’encourager la consommation ; remonter le taux serait incohérent avec les plans de relance », explique au Monde Philippe Crevel, fondateur de Cercle de l’épargne. Il n’y aurait donc pas de hausse non plus. La collecte du Livret A a explosé lors du confinement, en mars, avril et en mai, et a continué à être très élevée en juin – 2,96 milliards d’euros- malgré l’appel aux Français du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, à diversifier leur épargne. En tout, le total des sommes placées a atteint 12,2 milliards d’euros entre début mars et fin mai, soit 140% de hausse par rapport à la même période de l’an dernier et 16,5 milliards d’euros si on ajoute les encours du LDDS.

>> Livret A : une collecte élevée en juin, mais la moins importante depuis le début de la crise (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Livret A : une collecte élevée en juin, mais la moins importante depuis le début de la crise

L’assurance vie n’a pas profité de la crise sanitaire

Contrairement au Livret A, l’assurance vie n’a pas profité de la crise sanitaire. Le placement préféré des Français a enregistré en juin un quatrième mois consécutif de décollecte : 700 millions d’euros, ce qui porte le montant total à 4,7 milliards d’euros depuis le début de l’année.

Sur le même thème

LDDS Livret A rémunération taux

Réactions et commentaires

Sur la même thématique