Se connecter S’abonner

Monnaie de Paris : faut-il acheter les pièces en argent Jacques Chirac ?

En hommage à l'ancien président, la Monnaie de Paris a lancé deux pièces en argent, l'une de 10 euros et l'autre de 20 euros. Elles sont disponibles depuis le samedi 26 septembre.

Le 1er anniversaire de la mort de Jacques Chirac, le 26 septembre 2019, donne lieu à bien des hommages. Après l’édition d’un timbre par La Poste, la Monnaie de Paris, propose, elle, deux pièces en argent, une de 10 euros et l’autre de 20 euros.

Les pièces en détails 

Le dessin, plutôt réussi, des 2 pièces a été confié à Joaquin Jimenez, habitué à travailler avec la Monnaie de Paris et qui a collaboré avec la fille de Jacques Chirac, Claude. Sur la face, le profil de l’ancien président de la République, dans une pose solennelle, cohabite avec des symboles qui ont marqué son histoire personnelle comme la statuette Chupicuaro, emblème du musée du Quai Branly. Une référence à la passion de Jacques Chirac pour les Arts primitifs.

Les deux pièces sont en argent, celle de 10 euros avec un titre (c’est-à-dire le pourcentage de métal qu’elle contient) de 333‰ et un poids de 17 g, tirée à 75 000 exemplaires, et celle de 20 euros avec un titre de 900‰ et un poids de 18 g, avec un tirage à 10 000 exemplaires.

Vue de la pièce de 10 euros. Crédit: Monnaie de Paris.

Quelle valorisation espérer ?

La pièce de 20 euros apparaît comme la plus intéressante. Estampillée BE, c’est-à-dire Belle Epreuve qui correspond à la plus haute qualité numismatique, elle est vendue dans un écrin accompagnée d’un certificat numéroté.

Du point de vue de l’investisseur, la pièce n’est pas forcément une bonne affaire. Comme souvent avec la Monnaie de Paris, la valeur intrinsèque est très inférieure à la valeur faciale. Autrement dit, vous allez payer au prix fort une pièce qui ne contient pas du tout l’équivalent de sa valeur en argent. Ainsi, la pièce contient 16,2 g d’argent pur. Au cours actuel, on arrive donc à une valeur d’un peu plus de 10 euros. Or, la Monnaie de Paris la commercialise 45 euros. A ce prix-là, vous payez donc une prime de 35 euros, soit près de… 350 %. Dans l’optique de jouer l’argent – « l’or du pauvre » comme on l’appelle parfois s’est apprécié de 132 % depuis mars et le cours devrait encore progresser à long terme du fait de la demande industrielle notamment –, mieux vaut se tourner vers des pièces telles que la 100 francs argent (titre 900‰, poids de fin : 13,75 g, poids brut : 15,28 g) qui cote 8,62 euros à Londres actuellement ou la 50 francs Hercule (titre 900‰, poids de fin : 27 g, poids brut : 30 g) cotée à 16,92 euros.

Un coup spéculatif à jouer ?

Reste le coup spéculatif à tenter en pariant sur une valorisation auprès des collectionneurs. L’avantage avec les éditions de la Monnaie de Paris est que les pièces, même de qualité courante comme la 10 euros argent Jacques Chirac 2020, ne vaudront jamais moins que leur valeur faciale. Mais le jeu de l’offre et de la demande peut faire flamber la cote : ainsi, dans la collection des euros des régions de 2010, la pièce 10 euros de Corse en argent 900‰, tirée à 75 000 exemplaires, peut se trouver aujourd’hui à près de 90 euros. En qualité BE, la pièce en argent 900‰ célébrant l’amitié franco-allemande de 2012 d’une valeur faciale de10 euros peut atteindre actuellement 99 euros.

Qu’en sera-t-il de l’édition Jacques Chirac ? Le fort capital de sympathie dont jouit l’ancien président peut être un facteur de succès. Certains seront peut-être tentés aussi de conserver ces pièces comme un objet patrimonial à transmettre aux jeunes générations.

Où acheter ? Les 2 pièces sont disponibles à la boutique, 11 quai de Conti, à Paris ou en ligne sur le site de la Monnaie de Paris.