Se connecter S’abonner

Malgré la crise sanitaire, le financement participatif continue de progresser en France

Les volumes collectés au premier semestre 2020 ont encore progressé de 34% par rapport à l’an dernier à la même période.

Le financement participatif reste gagnant en France, malgré la conjoncture économique morose en raison de la pandémie de coronavirus. En effet, les volumes collectés ont atteint 320 374 570 euros au premier semestre 2020, soit une hausse de 34% par rapport au premier semestre 2019 (environ 239 millions). Les plateformes de collecte ont pourtant été mises à l’arrêt pendant les deux mois de confinement, souligne Financement participatif France. Cependant, la relance a été réelle, « en particulier pour l’emprunt obligataire » indique le communiqué. En raison des situations difficiles rencontrées par les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME), les plateformes de prêt rémunéré ont été sensiblement affectées.

En revanche, « les plateformes de don ont globalement bien poursuivi leurs activités », précise encore Financement participatif France, « avec des collectes solidaires et de soutien aux personnels soignants ». Sur ces 320 millions d’euros collectés, environ 70% (soit 224,2 millions d’euros) ont été alloués sous la forme d’emprunts obligataires. Viennent ensuite les dons avec contrepartie, 29,7 millions d’euros soit 9% du total, et les plateformes de prêt rémunéré avec 25,7 millions d’euros soit 8%. Le crowdfunding en capital a lui récolté 18,5 millions d’euros, les dons sans contrepartie, 13,7 millions d’euros.

>> Malgré la crise, le crowdfunding immobilier se porte très bien (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Malgré la crise, le crowdfunding immobilier se porte très bien

Don, investissement ou prêt

Rappelons qu’il existe diverses formes de crowdfunding : il peut s’agir d’un financement sous la forme d’un don, d’un investissement en capital ou encore d’un prêt. Il permet de financer un projet sans passer par les banques. En 2019, 629 millions d’euros ont été collectés en France via les nombreuses plateformes de financement participatif, selon le baromètre publié en février 2020.

Le baromètre effectué par Financement participatif France prend en compte les données de 52 plateformes : AkuoCoop, Anaxago, Babyloan, Baltis Capital, Beefordeal, Citesia, ClubFunding, Colleo, credit.fr, CredoFunding, Edulis, Enerfip, Finple, Fundimmo, Happy Capital, HelloAsso, Homunity, Incit’Financement, InvestBook, Kengo.bzh, KissKissBankBank, Kocoriko, Koregraf, Lendopolis, Lendosphere, Les Entreprêteurs, Lita.co, Look&Fin, Lumo, Lymo, Microworld, MiiMOSA, Monego, MyMoneyHelp, My capital immo, MyOptions, October, Ozé contribuer, PretUp, Prexem, proarti, Raizers, Sowefund, Studylink, Tudigo, Ulule, Unilend, Vatel Direct, WE DO GOOD, Winefunding, WiSEED, Zeste.