Se connecter S’abonner

Epargne : les Français sont moins frileux pour investir

La majorité des épargnants seraient prêts à prendre des risques concernant le placement de leur épargne, selon une étude de Mon Petit Placement.

Fintech finance épargne budget Wesave Bankin

Les Français sont champions de l’épargne ces derniers mois. En effet, plus de 85 milliards d’euros ont été placés pendant et après le confinement et le gouvernement espère que cet argent soit réinjecté dans l’économie. Or selon Mon Petit Placement, qui a réalisé une étude sur les placements de ses clients pendant le premier semestre 2020, la période a été plutôt propice à prendre des risques. Ainsi, la majorité des personnes interrogées, soit 69%, a investi sur des produits avec une part de risques conséquente, pour bénéficier d’un rendement intéressant (environ 8% par an). Un profil dit « dynamique », à l’inverse de celui dit « prudent » et qui concerne 5% des sondés. De plus, 71% des investisseurs consultés placent leur argent uniquement pour dynamiser leur capital.

Les plus jeunes ont pour objectif l’immobilier

A LIRE >>>Les ménages les plus modestes n’ont pas plus épargné que d’habitude entre mars et août

A chaque âge, ses priorités. Les moins de 30 ans sont plus prudents que leurs aînés et investissent moins longtemps, soit une moyenne de 3,9 ans pour les 18-24 ans contre 6 ans pour les 40-49 ans, pour « récupérer leurs liquidités au moment opportun », détaille l’étude. Les plus jeunes privilégient aussi l’épargne pour un premier projet immobilier, soit 43% des investisseurs, alors que cette raison n’est plus évoquée après l’âge de 30 ans. En revanche, préparer sa retraite est l’objectif d’investissement pour 47% des 40 ans et plus. Selon Mon Petit Placement, les femmes sont moins nombreuses que les hommes « à passer le cap de l’investissement » : seulement 16%. Par ailleurs, concernant les domaines des placements, les clients privilégient les produits liés au climat : c’est le cas pour 36% d’entre eux. Viennent ensuite les portefeuilles santé (31%), solidarité (17%), emploi (9%) et égalité (7%).

Les 50 ans et plus placent des sommes plus élevées

Quant aux sommes placées, elles varient aussi en fonction de l’âge des épargnants. La somme moyenne est de 3 744 euros placés sur un produit comme l’assurance vie, à proportion de 16% du patrimoine des personnes auditées. Elle varie de 2 242 euros pour les 18-24 ans à 9 474 euros pour les 50 ans et plus, soit un quart du patrimoine des plus jeunes contre 7% de celui des plus âgés. Les personnes les plus jeunes souhaitent approvisionner leur épargne à hauteur de 121 euros en moyenne par mois, et les plus âgées à hauteur de 202 euros. Autre facteur d’analyse de Mon Petit Placement, les régions : les habitants d’Ile-de-France placent plus d’argent que ceux des Hauts-de-France, 4 162 euros lors d’un versement initial pour les Franciliens, contre 3 068 euros pour les autres. Entre les deux, la région Occitanie enregistre une moyenne de 3 808 euros de dépôt et Auvergne Rhône-Alpes de 3 670 euros.