Placements: le prix de l’or a augmenté de 5% avec le coronavirus

La situation géopolitique et sanitaire mondiale favorise la montée de la valeur refuge.

Citigroup a confirmé ce lundi ses prévisions sur la valeur de l'or : en 2021, l’once atteindrait 1 925 dollars. Crédit: iStock.

Brexit, guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, tensions au Moyen-Orient, le contexte géopolitique était déjà bien favorable à un or au plus haut. Désormais, c’est la situation sanitaire de la planète qui favorise la montée du métal jaune. Depuis fin janvier et le début de l’épidémie du nouveau coronavirus, le prix de l’or a augmenté de 5%, rapporte Le Figaro.

Plus haut niveau depuis 2013

Le FMI a exprimé ses inquiétudes sur l’effet du Covid-19 sur l’économie mondiale, tout comme Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie et des Finances affirme que la France a perdu déjà « 30 à 40% » de touristes. Et dans ce contexte anxiogène, l’or joue toujours son rôle de valeur refuge. Le 21 février, l’once a largement dépassé la barre des 1 600 dollars pour atteindre son niveau le plus haut depuis 2013 : 1643,30 dollars.

Citigroup a par ailleurs confirmé ce lundi ses prévisions sur la valeur de l’or : en 2021, l’once atteindrait 1 925 dollars. En attendant, d’ici la fin de l’année, la banque américaine estime à 30% les chances que le métal jaune s’élève à 1 775 dollars. D’ici un ou deux ans, Citigroup imagine que l’once va dépasser, au moins temporairement, les 2 000 dollars.

A LIRE >> Vente d’or: comment profiter des cours élevés du moment?

Le bitcoin aussi augmente avec le coronavirus

En ces temps de crise et d’incertitude, l’or n’est toutefois pas le seul à gonfler, le bitcoin connaît également une augmentation de sa valeur. Le 10 février, la cryptomonnaie a brièvement dépassé le seuil des 10 000 dollars, un niveau qu’elle n’avait pas atteint depuis septembre 2019.

Sur le même thème

Acheter de l'or Placements Vendre de l'or

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique