La France veut lancer sa propre monnaie digitale

La Banque de France vient d’annoncer un test d’une monnaie digitale, d’abord pour des échanges entre les institutions financières, qui pourrait être étendue aux particuliers.

Comme pour les bitcoin, la technologie blockchain permettra de transférer des sommes sans intermédiaire, donc plus rapidement. Crédit: iStock.

Paiera-t-on bientôt avec des e-euros ? Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a annoncé mercredi 4 décembre la mise en oeuvre d’une « monnaie digitale de banque centrale ». Alors que Facebook tente de se faire une place avec sa cryptomonnaie, la Libra, la France sera la première à lancer son argent numérique dans la zone euro, raconte Le Figaro

Une phase de test 

Cette monnaie digitale permettra uniquement aux institutions financières d’échanger. Il s’agit de ce qu’on appelle transactions de gros. Comme pour les bitcoin, la technologie blockchain permettra de transférer ces sommes sans intermédiaire, donc plus rapidement. Une phase de test aura ainsi lieu en France et dans d’autres pays de la zone euro. La Banque de France devrait lancer un appel à projet dans le courant de l’année prochaine. 

Selon Nathalie Aufauvre, directrice générale de la stabilité financière et des opérations à la Banque de France, « cela permettrait de gagner en efficacité et rapidité et, espérons-le, de réduire les coûts des transactions ». Si l’opération est un succès validé par la Banque centrale européenne, ces euros numériques pourraient être utilisés dans l’ensemble des pays de la zone euro. 

A LIRE >> La cryptomonnaie Libra de Facebook pourrait nuire à la BCE et à l’euro

Vers une suppression de l’argent liquide ?

La Banque de France évoque également, à plus long terme, la possibilité d’un e-euro accessible à tous, pour supprimer les billets et les pièces. Le but est aussi de faire concurrence aux cryptomonnaies lancées par des sociétés privées. «La mise en place d’une monnaie digitale de banque centrale au niveau européen permettrait de disposer d’un puissant levier d’affirmation de notre souveraineté face aux initiatives privées du type Libra», déclaire ainsi François Villeroy de Galhau, cité par Le Figaro. 

Sur le même thème

Argent banque Bitcoin Monnaie Facebook Libra

Réactions et commentaires

Sur la même thématique