L’épargne salariale continue de séduire les salariés français

Les versements sur les plans d’épargne salariale et d’épargne retraite d’entreprise collectifs se sont élevés en 2019 à 15,5 milliards d’euros. Près de 11 millions de salariés en sont bénéficiaires.

Le montant moyen d'épargne par bénéficiaire de plans d’épargne salariale et d’épargne retraite d’entreprise collectifs s'élève à 13.470 euros. Crédit: iStock.

L’AFG (l’association française de la gestion financière) a publié les chiffres au 31 décembre 2019 des plans d’épargne salariale et d’épargne retraite d’entreprise collectifs. Ils démontrent un engouement croissant auprès des salariés. Les voici résumés :

Les versements sur les deux dispositifs se sont élevés en 2019 à 15,5 milliards d’euros répartis comme suit :

  • 3,95 milliards d’euros au titre de la participation (+1%) ;
  • 5,4 milliards d’euros au titre de l’intéressement (+3,5%) ;
  • 2,9 milliards d’euros de versements volontaires (stable) ;
  • 3,3 milliards d’euros d’abondement (+3,4%).

Ce qui porte, en tenant compte d’une collecte nette positive de près de 500 millions d’euros, les encours à 144,2 milliards d’euros à la fin 2019.

Les rachats par les épargnants ont augmenté de 10% par rapport à l’année 2018 pour atteindre plus de 15 milliards d’euros. Une des raisons de ces rachats réside dans la très bonne tenue des marchés qui a « encouragé les épargnants à réaliser leurs plus-values, notamment en actionnariat salarié où les rachats ont augmenté de 21% ».

Une épargne investie majoritairement en actions

Le nombre de salariés bénéficiaires a cru légèrement pour atteindre 10,9 millions (+2 %), et le nombre d’entreprises équipées d’un dispositif d’épargne salariale a augmenté de 11% (à 378.000) et celles d’un dispositif d’épargne retraite de 22% (à 264.000).

Selon l’AFG, cette progression peut être attribuée « aux mesures adoptées par la Loi Pacte, à la suppression du forfait social ainsi qu’à la mobilisation des acteurs sur le terrain et des pouvoirs publics ».

L’épargne est investie majoritairement en supports actions via notamment l’actionnariat salarié (38%), les fonds actions (12%) et les fonds mixtes (23%). A noter que, parmi les fonds diversifiés, les fonds ISR (+ 15% sur un an, à 23 milliards d’euros d’encours) et les fonds solidaires (+ 22%, à 9,7 milliards d’euros d’encours) rencontrent un succès croissant.

A LIRE>>> Report des primes d’intéressement et d’épargne salariale, quels changements ?

L’ensemble des produits collectifs d’épargne retraite, à savoir PERCO et nouveaux PER d’entreprise Collectifs issus de la Loi PACTE, concernent plus de 264.000 entreprises (+ 22% en un an), bénéficient à 3,1 millions de porteurs de parts, pour des encours atteignant 20 milliards d’euros en progression de 20% sur un an.

Réactions et commentaires

Sur la même thématique