Placements : les applis mobile d’épargne se multiplient

L’épargne nouvelle génération se fait sur smartphone avec des applis ludiques.

Pour se lancer dans l'épargne nouvelle génération, il suffit d'installer gratuitement l'appli sur son smartphone et d'y associer les informations de votre compte bancaire. Crédit: iStock.

Yeeld, Bruno, Cashbee, ce sont les noms des nouveaux outils pour épargner directement depuis son smartphone. Ces applications qui revendiquent des dizaines de milliers d’utilisateurs, proposent des solutions d’épargne « automatique » et « indolore », comme le raconte Les Échos. La cible de ces outils numériques est la génération des « millenials », nés entre les années 80 et les années 2000 et qui a grandi avec internet.

Interfaces ludiques et simples 

Yeeld, Bruno, Cashbee, ce sont les noms des nouveaux outils pour épargner directement depuis son smartphone. Ces applications qui revendiquent des dizaines de milliers d’utilisateurs, proposent des solutions d’épargne « automatique » et « indolore », comme le raconte Les Échos. La cible de ses outils numériques est la génération des « millenials », née entre les années 80 et les années 2000 et qui a grandi avec internet.

« Le but de ces applis est de chasser cette petite somme que les utilisateurs n’ont pas le réflexe de mettre de côté pour se constituer une épargne de précaution », indique le journal. Afin d’y arriver, elles proposent toutes des interfaces simples, ludiques et utilisables très facilement. Pour se lancer dans l’épargne nouvelle génération, il suffit d’installer gratuitement l’appli sur son smartphone et d’y associer les informations de votre compte bancaire. L’application se charge de vous proposer différents moyens d’épargner.

A LIRE >> Placements : comment continuer à faire fructifier son épargne à 60 ans, 70 et 80 ans?

Des rémunérations variables

Pour Bruno et ses 100 000 utilisateurs, c’est un algorithme qui cible les dépenses et les rentrées d’argent du compte de l’utilisateur. En fonction de ses calculs, l’appli s’adapte au profil. En moyenne, les usagers épargnent 120 euros par mois. Ce sont des notifications qui vont demander à l’épargnant s’il souhaite mettre de côté entre 5 et 80 euros. Yeeld (40 000 utilisateurs) propose elle d’épargner automatiquement un montant hebdomadaire.

Pour ce qui est des rendements de cette épargne, rien de révolutionnaire. L’application Bruno a lancé des partenariats avec le Crédit Mutuel et Carrefour Banque et propose des taux d’intérêt à 1% pour ses épargnants, à peine plus élevé que les 0,75% du livret A. Quant à Yeeld, l’épargne alimente un portefeuille à dépenser sur Amazon et rapporte 4%.

Sur le même thème

épargne épargne salariale mobile placements financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique