Retraite : le bonus-malus temporaire, qu’est-ce que c’est ?

Les salariés du privé qui prendront leur retraite à partir de 2019 se verront appliquer un bonus-malus sur leur pension. Voici comment cela va fonctionner.

Le départ à la retraite est source de multiples questions, en fonction du parcours de chacun. ©iStockPhoto

En matière de retraite, le bonus-malus temporaire s’appliquera aux pensions complémentaires des salariés du privé nés après 1956 et qui prendront leur retraite à partir de 2019. Le malus, baptisé « coefficient de solidarité » : 10 % pendant trois ans, jusqu’à 67 ans maximum, pour ceux qui prendront leur retraite pile à l’âge où ils acquièrent le taux plein au régime de base.

Un malus allégé pour certains retraités

Pour éviter ce malus, il leur faudra décaler leur départ d’un an. Les retraités qui paient la CSG au taux réduit ont un malus moindre, ceux qui en sont exonérés échappent au malus. Le bonus : 10, 20 ou 30 % pendant un an, selon que vous reportiez votre départ de deux, trois ou quatre ans.

Sur le même thème

Bonus-malus retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique