Les réformes fiscales annoncées comme révolutionnaires par Bercy vous laissent de marbre. Ni la taxation forfaitaire de 30 % sur les produits financiers ni la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), ne vous touchent. Prospère sans excès, avec des actifs essentiellement immobiliers, vous continuerez à payer l’impôt sur votre patrimoine et l’essentiel de vos revenus restera taxé selon le système du barème progressif avec des taux élevés (jusqu’à 45 % majorés de 17,2 % de cotisations sociales). Bref, pour vous, rien ne change vraiment. 

Désappointé, vous regardez au-delà des frontières. Après tout, la retraite approche ou est déjà là et l’héliotropisme vous gagne. Mais pour vous, il n’est pas question de quitter
les brumes de l’Hexagone pour le Portugal car vous n’en maîtrisez pas la langue. Votre idéal est de vivre au chaud sous les cocotiers dans un pays où le français est couramment utilisé et la fiscalité, non confiscatoire. 

Un coût de la vie de 20 à 30% moins cher qu’en France

Votre rêve ne relève pas du fantasme fumeux car ce pays existe bel et bien. Situé à onze heures de Paris par avion, il s’agit de l’île Maurice. Moins réputée et connue que le Maroc ou le Portugal, l’île a pourtant de nombreux atouts. Inutile d’évoquer les plages de sable fin et la mer bleu azur, qui en font une villégiature recherchée, ou un coût de la vie de 20 à 30 % moins
cher qu’en France.

Parlons plutôt des autres avantages de ce pays de 1865 kilomètres carrés. La colonisation française au XVIIIe siècle a laissé des traces et notre langue est pratiquée partout et utilisée dans les documents légaux et officiels. Vous communiquerez donc facilement. 

S’établir à l’île Maurice ne pose aucun problème, l’Etat pratiquant une politique dynamique d’installation durable des étrangers, qui suppose tout de même d’y devenir propriétaire de votre future habitation. Une fois sur place, vous serez soumis au régime fiscal mauricien qui n’a rien à voir avec les ponctions pratiquées dans l’Hexagone. Seul point noir de ce descriptif idyllique: le système de santé n’est pas franchement performant. Mais vous pouvez y remédier. Faisons le tour ensemble de cet éden tropical et fiscal.

Notre dossier spécial : 

>> Combien d’impôts vont payer ceux qui s’installent à l’Ile Maurice

>> Quelles solutions pour devenir résident permanent à l’Ile Maurice ?

 >> Pour vous installer à l’île Maurice, vous ne pouvez pas acheter un bien n’importe où

 >> Vivre à l’île Maurice : quelles solutions pour palier à un système de santé peu performant ?