Ces solutions que les Français privilégient pour préserver le système de retraite

Un sondage publié par le service de statistiques des ministères sociaux révèle que les Français sont majoritairement favorables à de nouvelles réformes pour préserver le système de retraite par répartition. Quelles sont les pistes qu’ils privilégient ?

Deux tiers des personnes interrogées par la Drees estiment que leur niveau de vie sera "moins bon que l'ensemble des Français quand ils seront à la retraite". ©Istock

Deux Français sur trois pensent que leur niveau de vie baissera après la retraite, mais une majorité encore plus large juge que des réformes sont « nécessaires » pour préserver le système par répartition, selon un sondage publié mercredi par le service de statistiques des ministères sociaux (Drees).

Deux tiers des personnes interrogées (65%) estiment que leur niveau de vie sera « moins bon que l’ensemble des Français quand ils seront à la retraite », d’après le « baromètre d’opinion » annuel de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).

A LIRE AUSSI >> Ces pays où il fait bon vivre à la retraite

Ce sentiment est plus prononcé parmi les catégories les moins aisées: employés, ouvriers, mais aussi les 25-34 ans (72%) et les chômeurs (73%).
Malgré leur pessimisme, trois quarts des sondés (73%) considèrent que « des réformes supplémentaires sont encore nécessaires » pour protéger le système de retraite par répartition.

Allongement de la durée de cotisation

Les avis sont partagés entre plusieurs solutions, notamment l’allongement de la durée de cotisation (27%), l’augmentation des cotisations salariales (26%) et le recul de l’âge légal de départ (20%). Seules 2% des personnes interrogées préféreraient « baisser les pensions versées ».

Le niveau de vie des retraités est la revendication centrale des manifestations organisées jeudi dans toute la France, en réaction à la hausse de la CSG entrée en vigueur en janvier.
Ce sondage a été réalisé en face-à-face par l’institut BVA d’octobre à décembre 2017, auprès d’un échantillon de 3.009 personnes âgées de 18 ans et plus, sélectionnées selon la méthode des quotas.

Sur le même thème

Réforme des retraites

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique