Retraités, vous allez devoir patienter avant de toucher votre rabais sur la CSG

Les retraités assujettis à une hausse de la CSG en 2018 et exemptés pour 2019 par Emmanuel Macron continueront à la payer au cours des six premiers mois de l’année 2019. Un remboursement rétroactif interviendra par la suite. 

Crédit: iStock.

Les retraités assujettis à une hausse de la CSG en 2018 et exemptés pour 2019 par Emmanuel Macron la paieront encore au cours des six premiers mois de l’année qui vient, avant d’être remboursés à l’été, a confirmé mardi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.
Le gouvernement va par ailleurs « travailler » à mettre en place à terme un versement automatique de la prime d’activité afin que celle-ci soit perçue par l’ensemble des personnes y ayant droit, mais qui ne la réclament pas systématiquement aujourd’hui, a par ailleurs indiqué M. Griveaux sur franceinfo.

« On va mettre le travail sur l’ouvrage pendant l’année 2019 pour qu’en 2020, on ait ce problème réglé » et « l’année prochaine doit nous être utile pour faire en sorte que le non recours à la prime d’activité diminue drastiquement voire disparaisse », a-t-il dit, en indiquant que « différentes pistes sont à l’étude ».

L’année 2018 « elle est payée » et ne sera pas remboursée

Concernant l‘annulation de la hausse de CSG pour certains retraités annoncée par Emmanuel Macron, il a indiqué que ceux-ci « jusqu’à fin juin vont payer la CSG et seront remboursés du trop payé de la CSG dès l’été prochain ». Ces retraités « seront remboursés depuis le 1er janvier », a-t-il assuré, invoquant la complexité du système de retraite, avec « 42 caisses différentes » et des « raisons techniques – on ne sait pas faire dans un délai plus rapide – » pour justifier ce délai.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud avait indiqué lundi sur RTL que sur les 7 millions de foyers qui ont payé la CSG en 2018, « 3,5 millions ne l’auront plus (…) en 2019 et les années suivantes ».
L’année 2018 « elle est payée » et ne sera pas remboursée, mais pour 2019, s’ils « continueront à payer [la hausse de CSG] jusqu’à au plus tard le 1er juillet, ils vont être remboursés de toutes les sommes depuis le 1er janvier, donc il y aura un très gros chèque » ou « un virement » « avant l’été », avait-elle précisé.

Sur le même thème

Augmentation de la CSG Pension de retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique