Retraites : pourquoi vous allez peut-être devoir travailler plus longtemps

À cause du poids des retraites sur les actifs et de l’allongement de la durée de vie, Agnès Buzyn a assuré dimanche 17 mars ne pas être « hostile » à un accroissement de la durée de travail et donc à un recul de l’âge du départ en retraite.

©iStockPhoto

Préparez-vous à peut-être devoir travailler plus longtemps. Alors que le gouvernement s’apprête à lancer sa si redoutée réforme des retraites, la ministre des Solidarités et de la Santé a fait une déclaration choc ce dimanche 17 mars. Invitée du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI, Agnès Buzyn a assuré ne pas être « hostile » à un allongement de la durée de travail en raison de la progression de l’espérance de vie en France. Elle envisage en effet de proposer de reculer l’âge de départ à la retraite lors des discussions avec les partenaires sociaux « dans le cadre de la réforme générale » des retraites.

Augmentation de la durée de vie

Comme le rapportent Les Échos, interrogée sur « la question de l’âge du départ à la retraite », la ministre a assuré que la question était « sans arrêt sur la table, à gauche comme à droite ». Après avoir reconnu que « le président de la République avait pris lors de sa campagne présidentielle l’engagement devant les Français de ne pas toucher à l’âge de départ à la retraite », Agnès Buzyn a assuré de son côté « entendre ces débats ». « Nous allons mener une réforme des retraites pour rendre les retraites plus universelles, plus compréhensibles pour les Français et avoir un système qui pérennise notre système par répartition, peut-être que cela, ça sera en discussion avec les partenaires sociaux dans le cadre de la réforme générale », a-t-elle indiqué. Retarder l’âge de départ à la retraite, la ministre des Solidarités et de la Santé, « n’y est pas hostile » à cause du constat de l’allongement de la durée de vie des actifs. »Je suis médecin, je vois que la durée de vie augmente d’année en année, elle augmente moins vite ces dernières années, mais elle a considérablement augmenté », a justifié Agnès Buzyn.

À LIRE >>> Retraites : désormais, un portail unique pour demander toutes vos pensions

Équilibrer le poids des retraites

Au-delà de cet allongement de la durée de vie des Français, la ministre évoque le poids croissant des retraites sur les dépenses publiques. « Est-ce que, alors que le nombre d’actifs diminue, nous allons pouvoir maintenir sur les actifs le poids des retraites qui vont augmenter en nombre et en durée ? Nous savons que cet équilibre-là va être de plus en plus difficile à tenir », a assuré Agnès Buzyn. Même si elle a tenu à relativiser son propos en précisant qu’il s’agissait d’un avis « personnel », les Français vont probablement devoir se préparer à travailler plus longtemps dans un avenir proche.

Sur le même thème

Réforme des retraites retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique