La réindexation des retraites est « sur la table » indique la ministre des Solidarités

Le sujet de la réindexation des retraites sur l’inflation, qui remonte fortement dans le cadre du grand débat, « est clairement posée sur la table » pour Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a le premier ouvert la porte a un revirement sur le sujet. Crédit: iStock.

La réindexation des pensions de retraite sur l’inflation « remonte très fortement » du grand débat et le gouvernement va « être obligé de prendre en compte » cette « question de pouvoir d’achat » qui est « clairement posée sur la table », a indiqué jeudi la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn. « La question du pouvoir d’achat des retraités avec les plus petites pensions est clairement posée sur la table », a-t-elle déclaré sur RMC et BFMTV.

Le gouvernement et la majorité avaient eux-mêmes décidé de limiter à 0,3% la revalorisation des pensions en 2019, soit un niveau bien en deçà de l’inflation, afin d’économiser 2,8 milliards d’euros.

Une réindexation dès 2020 ?

Ce choix « a été très difficile à porter », a reconnu la ministre, rappelant que « même les députés de la majorité n’étaient pas confortables avec cette mesure ».

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a le premier ouvert la porte a un revirement, en acceptant la semaine dernière de « regarder comment c’est possible ». Il a évoqué une réindexation « pour l’année 2020 » et ciblé « notamment les petites retraites ». « Rien n’est arbitré », a affirmé Mme Buzyn, pointant « un effort budgétaire considérable » qui « nécessitera que nous trouvions des économies à faire sur d’autres secteurs ».

Sur le même thème

Gilets jaunes Pension de retraite Réforme des retraites

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique