Pour la CGT, le projet de réforme des retraites est un plan de « régression sociale »

La confédération « exige » une « réunion multilatérale » afin que le gouvernement présente dans les moindres détails son projet de régression sociale en matière de retraites ».

"Les personnes les plus touchées seront les femmes et les salariés ayant des contrats précaires", explique la CGT. Crédit: iStock.

La CGT a réclamé mercredi « la tenue immédiate » d’une réunion pour que le gouvernement présente « dans les moindres détails » son projet de réforme des retraites, qui n’est selon elle qu’un plan de « régression sociale » avec lequel « tout le monde sera perdant ».

Dans un communiqué, la confédération « exige » une « réunion multilatérale avec l’ensemble des organisations syndicales de salariés et des organisations patronales afin que le gouvernement présente dans les moindres détails son projet de régression sociale en matière de retraites ».

A LIRE >>> Trois Français sur quatre en faveur d’une retraite entre 60 et 64 ans

« Depuis plus d’un an, maintenant, le gouvernement mène, par l’intermédiaire du haut-commissaire à la réforme des retraites, des discussions sans que le projet de réforme universel par points ne soit révélé », écrit-elle. « Il n’y a plus à tergiverser, tout le monde sera perdant », accuse-t-elle. « Et, particulièrement, les personnes les plus touchées seront les femmes et les salariés ayant des contrats précaires, dont une grande partie de la jeunesse actuelle ».

« Mettre un point final aux diverses fables »

Pour la CGT, « il est temps de mettre un point final aux diverses fables » du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye comme de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn.

A LIRE >>> La question sur l’âge de départ à la retraite ne devait pas se poser. Et pourtant…

« Les salariés actifs et retraités sont en droit de connaître ce que le gouvernement leur a concocté: à savoir un nouveau recul de l’âge de la retraite, une baisse de 20 à 30% du niveau des pensions, le démantèlement des droits familiaux et conjugaux, parmi lesquels la pension de réversion, et la remise en cause des différents régimes de retraite existants », affirme la centrale.

Sur le même thème

Age de départ à la retraite Réforme des retraites

Réactions et commentaires

Sur la même thématique