Le niveau de vie des retraités a baissé mais reste plus élevé que le reste de la population

Le niveau de vie a principalement baissé durant le début des années 2010. Plusieurs raisons permettent d’expliquer cette situation.

Le niveau de vie des retraités reste supérieur à l'ensemble de la population. Crédit: Istock

Alors que le débat sur la réforme des retraites fait rage, une publication du Conseil d’orientation des retraites (COR) affirme que le niveau de vie des personnes retraitées a bien baissé ces dernières années. Cependant, il reste toujours supérieur à l’ensemble de la population.

D’après le COR, cité par Le Figaro, le niveau de vie de l’ensemble de la population, donc des actifs et des retraités, a augmenté entre 1996 et 2010 de 1,4% en moyenne, par an. Puis, de 2010 à 2015, il a baissé : le recul a été plus prononcé pour les actifs et l’ensemble de la population (-2,3%) que pour les retraités (-0,5% sur les cinq ans).

Une différence marquée

En 2015, un retraité disposait en moyenne de 2 055 euros par mois, ce qui représente un niveau de vie supérieur de 5,6% par rapport au reste de la population. Le taux de pauvreté est deux fois moins important chez les retraités au regard de la moyenne.

Comment expliquer ces différences entre les retraités et les actifs ? Le niveau de vie a certes baissé pour les retraités mais leurs pensions ont bien suivi l’évolution de l’indice des prix. Elles ont toujours quasiment conservé leur valeur en euros constants, année après année.

A LIRE >>> Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites réagit à la « polyphonie gouvernementale » autour de l’âge de départ à la retraite

D’après Les Echos, le COR avance aussi un argument patrimonial. Les revenus du patrimoine représentaient près de 14,3% des revenus des retraités en 2015, avant impôts. Mais un bémol : les taux de rendements ont baissé, et sont parfois passés en-dessous de l’inflation, ce qui leur fait perdre de l’argent.

Du côté des prélèvements obligatoires

Une autre explication de la baisse du niveau de vie des retraités est démographique : quatre retraités sur dix vivent seuls, ce qui signifie qu’ils ont un niveau de vie inférieur à ceux qui vivent en couple. Une femme seule a un niveau de vie inférieur de 19% par rapport à celui d’un couple. Pour un homme ce pourcentage est de 10%. Ces dernières années, le nombre de personnes divorcées et retraitées a augmenté avec l’arrivée à l’âge de la retraite des baby-boomers. Ces dernières ont également un niveau de vie inférieur à ceux qui vivent en couple : -23% pour une femme, par exemple.

Mais la raison principale de la baisse du niveau de vie reste la hausse des prélèvements obligatoires : +3,1% entre 2008 et 2014 dont 2,1% liés à l’impôt sur le revenu. La hausse de ce dernier s’est interrompue en 2015, lorsque la première tranche a été supprimée. Cependant, la taxe d’habitation et les cotisations sociales ont augmenté.

Sur le même thème

niveau de vie retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique